Lea Sprunger prête pour sa «grande première»

Mondiaux de PékinLa Vaudoise disputera dimanche aux Mondiaux d'athlétisme le 400 m haies, sa première compétition majeure dans la discipline.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Lea Sprunger disputera dès dimanche aux Mondiaux de Pékin (séries à 10h25 heure suisse) sa première compétition majeure sur 400 m haies, avec l'objectif d'entrer en demi-finales. La Vaudoise est remise de son virus attrapé il y a quinze jours et entend valider ses progrès plutôt rapides sur sa nouvelle distance.

«Les séries de dimanche ne seront que ma sixième course sur 400 m haies, je n'ai que très peu d'expérience», explique la Nyonnaise. «Je m'étais fixé des objectifs élevés dès le départ et suis très contente de les avoir atteints dès la première saison. Sur la liste des engagées, je me situe à la 20e place. Mon premier but sera de passer en demi-finales (24 qualifiées, soit trois courses de 8), et y viser pourquoi pas un des seize meilleurs chronos.»

La cadette des sœurs Sprunger avait buté en début de saison sur les minima (56''20), avant de mettre un gros coup d'accélérateur à La Chaux-de-Fonds début juillet avec un chrono de 55''60 (minima mondiaux et olympiques) qui place la barre haut. Retrouver ce niveau-là dans le Nid d'oiseau pékinois, dans des conditions moins propices a priori qu'à La Chaux-de-Fonds, constituerait déjà une victoire.

«Elle est vraiment prête»

La capitaine du 4 x 100 m helvétique avait dû renoncer aux Championnats nationaux il y a quinze jours à Zoug en raison d'un virus gastrique qui lui a fait perdre plus de deux kilos. «Mais elle a bien pu reprendre l'entraînement, elle est vraiment prête», précise son coach Laurent Meuwly. «Tout est réuni pour bien faire.»

L'ancienne heptathlonienne et sprinteuse de 100-200 m pourra compter sur sa vitesse de base pour «en garder sous le pied» sur les 200 premiers mètres et ensuite faire valoir ses nouvelles qualités de résistance sur les deux derniers obstacles, là où les dixièmes se gagnent (ou se perdent) très vite.

L'idée est de tenir une cadence de quinze foulées entre les obstacles le plus longtemps possible pour n'avoir à aborder qu'une seule haie en lançant sa «mauvaise jambe» (la gauche). En principe, par rapport aux athlètes de son niveau, elle fait partie des meilleures sur les derniers décamètres, observe Laurent Meuwly.

Travailler le rythme

La dernière course de Lea Sprunger remonte au 14 juillet à Lucerne. Elle a profité de son dernier bloc d'entraînement pour travailler son rythme entre les obstacles et son économie de course, histoire de perdre le moins d'énergie possible, dit-elle. Mais qu'on ne s'y trompe pas: la Vaudoise ne dispose pas d'une marge qui puisse lui permettre de calculer. Il lui faudra «se donner à fond» dès les séries.

Les favorites seront la Jamaïcaine Kaliese Spencer, grande dominatrice en 2014, la championne du monde juniors Shamier Little (EU), auteure du meilleur temps 2015 en 53''74, et la tenante du titre, la Tchèque Zuzana Hejnova. De retour de maternité, la Danoise Sara Petersen jouera aussi les premiers rôles.

(si/nxp)

Créé: 21.08.2015, 10h21

Galerie photo

En images, les Mondiaux d'athlétisme de Pékin

En images, les Mondiaux d'athlétisme de Pékin Les championnats du monde d'athlétisme ont débuté samedi 22 août à Pékin.

Articles en relation

Seize athlètes suisses iront aux Mondiaux de Pékin

Athlétisme Seize athlètes composeront la délégation suisse aux Mondiaux de Pékin, qui se dérouleront du 22 au 30 août. Plus...

Mondiaux: les 13 épreuves à ne pas rater

Athlétisme à Pékin Les championnats du monde d'athlétisme qui débutent ce samedi promettent un joli spectacle. Découvrez en images les principaux temps forts. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.