Quand Liverpool doit scinder son effectif en deux

FootballLes Reds disputeront leur quart de finale de League Cup et la Coupe du monde des clubs (au Qatar) en l'espace de 24 heures. Aberrant.

Le leader du championnat d'Angleterre a devant lui un calendrier démentiel.

Le leader du championnat d'Angleterre a devant lui un calendrier démentiel. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Liverpool va couper son effectif en deux pour participer à la fois à la Coupe du monde des clubs et aux quarts de finale de la League Cup. C’est la conséquence du calendrier démentiel qui l’attend (et de la multiplication des compétitions, soit des matches, sur la planète football). Un agenda sur lequel il n’y avait pas de meilleur créneau que le 17 décembre pour placer le quart de finale de League Cup opposant les Reds à Aston Villa. Le hic? En tant que champion d’Europe en titre, Liverpool disputera les demi-finales de la Coupe du monde des clubs dès le lendemain. Au Qatar. Aberrant.

L’entraîneur du leader du championnat d’Angleterre, Jürgen Klopp, avait bien tenté de mettre la pression sur la Ligue après la victoire de son équipe en huitièmes de finale face à Arsenal («s’ils ne trouvent pas une autre date – une date acceptable, pas à 3 heures du matin le jour de Noël –, on ne jouera pas»). Hors trêve internationale, il aurait fallu aller chercher le 6, le 7 ou le 8 janvier pour trouver trace d’une possibilité en semaine pour les Reds. Et encore, c’est là que sont programmées les demi-finales aller de la League Cup. Sans parler du fait qu’un match de championnat contre West Ham, originellement prévu le 21 décembre (pendant la Coupe du monde des clubs), attend d’être refixé. Un sacré foutoir. Sur lequel la FA Cup (la Coupe d’Angleterre) et ses potentiels replays doivent également venir se greffer début janvier.

Toujours est-il que Liverpool sera contraint de faire avec. «Nous allons devoir utiliser deux groupes de joueurs simultanément. Un qui ira au Qatar et l’autre qui participera à la League Cup», a annoncé le club anglais mardi après-midi. Voilà qui promet une sacrée organisation, sur laquelle Jürgen Klopp a ironisé en soirée, après le succès de son équipe face à Genk en Ligue des champions. «Nous avons demandé à Aston Villa s’ils voulaient venir jouer contre nous au Qatar… Non, plus sérieusement, nous ne savons pas comment nous allons procéder. Nous avons une idée, mais il est encore trop tôt pour en parler», a déclaré le tacticien allemand, en précisant qu’un forfait dans l’une ou l’autre des compétitions n’aurait finalement pas été une bonne solution. «On ne souhaite pas avoir de problèmes avec la FIFA ou la Ligue.» En fin de compte, la victime s’appelle Liverpool.

Créé: 06.11.2019, 15h06

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.