Le LS garde un petit espoir

FootballMalgré sa victoire à Kriens, les Vaudois comptent toujours un point de retard sur Aarau, qui s'est imposé à Chiasso.

Ndoye a ouvert la marque pour Lausanne.

Ndoye a ouvert la marque pour Lausanne. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Il faut désormais déborder d’optimisme pour continuer d’espérer voir le Lausanne-Sport chiper la place de barragiste au FC Aarau. Alors qu’il ne reste plus qu’un seul match à disputer, les Vaudois comptent en effet toujours une longueur de retard sur des Argoviens qui auront l’énorme avantage de devoir défier Rapperswil sur leur terrain, dimanche. Un adversaire qui est désormais presque à l’abri de la relégation suite à la défaite de Chiasso contre ce même Aarau…

Contrairement à la parodie de football qu’il avait proposée il y a huit jours contre Schaffhouse à la Pontaise, le LS a cette fois fait ce que l’on attendait de lui. Grâce à une entame de partie tonitruante, les Lausannois ont pris l’avantage après cinq minutes seulement sur une superbe frappe signée Dan Ndoye.

Une ouverture du score qui récompensait alors leur emprise totale sur la rencontre, eux qui avaient trouvé la barre transversale sur une volée de Gétaz (2e) puis avaient vu une reprise de Dominguez passer juste au-dessus de la cage lucernoise.

Baisse de régime

Pour revoir le LS inquiéter Simon Enzler, il aura toutefois ensuite fallu patienter plus d’une demi-heure. Une nette baisse de régime qui n’a pas porté à conséquence grâce à deux brillants sauvetages de Castella sur Dzongalic (20e) et Cirelli (36e). Juste avant la mi-temps, une nouvelle frappe lointaine de Ndoye était détournée par le gardien lucernois.

La deuxième partie de la rencontre était plus avare en émotions. Lausanne reprenait la maîtrise du jeu, brisait sans problème les quelques velléités lucernoises mais peinait à inquiéter Enzler si l’on excepte une puissante frappe lointaine de Kukuruzovic (67e) et une autre de Zeqiri, sauvée sur sa ligne par Enzler (69e).

Deux opportunités ratées qui auraient pu lui coûter cher mais Castella sauvait une nouvelle fois les siens face à Dzongalic (81e). Quelques minutes avant que Loosli ne libère définitivement le LS en reprenant victorieusement, de la tête, un corner de Kukuruzovic (9e).

Kriens - LS 0-2 (0-1)

Kleinfeld. 1600 spectateurs.

Arbitre: M. Cibelli.

Buts: 5e Ndoye 0-1, 89e Loosli 0-2.

Kriens: Enzler; Urtic, Elvedi, Berisha, Mijatovic (54e Wiget); Fanger; Ulrich (75e Sukacev), Cirelli (75e Seferagic), Sadrijaj, Dzonlagic; Chihadeh (90e Rüedi).

LS: Castella; Pos (76e Boranijasevic), Loosli, Nganga, Gétaz; Kukuruzovic, Dominguez (63e Pasche), Geissmann (89e Cabral); Zeqiri, Buess, Ndoye (83e Koura).

Notes: Kriens sans Bürgisser (suspendu), Selmani, Sulejmani ni Siegrist (blessé). LS sans Puertas (suspendu), Oliveira (blessé), Brandao, Margiotta ni Sancidino (pas convoqués).

Avertissement: 68e Sadrijaj.

(nxp)

Créé: 23.05.2019, 22h22

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.