Le LUC rentre d'Ukraine avec des convictions. Et des espoirs!

VolleyballLe Lausanne Université-Club ne s'est incliné que 3-2 à Lviv, en match aller des 32es de finale de la CEV Cup. Un mini-exploit.

Les joueurs du LUC ont toutes les cartes en mains, au retour, pour franchir l'écueil ukrainien (photo DR).

Les joueurs du LUC ont toutes les cartes en mains, au retour, pour franchir l'écueil ukrainien (photo DR).

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le Lausanne Université Club a fait (très) bonne figure mercredi soir en Ukraine face au Barkom-Kazhany Lviv, en match aller des 32es de finale de la CEV Cup. Les Vaudois se sont certes inclinés 3-2 (25-16 25-21 22-25 18-25 16-14), mais ils n’ont en rien compromis leurs chances de qualification pour les 16es de finale de cette compétition comparable à l'Europa League de football.

Face à un adversaire redoutable, largement favori de cette rencontre sur le papier, le LUC a eu le mérite de ne pas céder au découragement après la perte des deux premiers sets, orchestrant un magnifique retour à deux sets partout. Dans la manche décisive, comme le souligne le score de 16-14, le match s’est joué sur des pacotilles. Son issue aurait pu basculer en faveur des visiteurs.

Quoi qu’il en soit, les hommes de l’Italien Massimiliano Giaccardi auront l’occasion de franchir cet écueil ukrainien le 14 novembre (coup d’envoi à 20h00) à Dorigny. Ce serait un bel exploit, globalement, pour le volleyball helvétique. (nxp)

Créé: 07.11.2018, 22h42

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Paru le 14 novembre 2018
(Image: Bénédicte) Plus...