Passer au contenu principal

Et maintenant, Ineos s'intéresse à l'OGC Nice

Après le Lauasanne-Sport et l'équipe cycliste Sky, Jim Ratcliffe aimerait racheter le club azuréen.

Jim Ratcliffe veut amener l'OGC Nice en Ligue des champions.
Jim Ratcliffe veut amener l'OGC Nice en Ligue des champions.
AFP

Propriétaire du Lausanne-Sport depuis 2017, la firme Ineos de Jim Ratcliffe, qui vient de racheter l'équipe cycliste Sky, a aussi des visées sur l'OGC Nice, selon «Nice-Matin». L'homme le plus riche du Royaume-Uni, avec une fortune estimée à plus de 30 milliards de francs aurait pour objectif, notamment, de renvoyer le club azuréen en Ligue des champions.

Racheté en 2016 par des investisseurs chinois et américains, l'OGC Nice pourrait donc encore changer de propriétaire. L'homme d'affaires anglais de 66 ans serait en contact avec les actionnaires niçois depuis novembre dernier. Quant à la première rencontre physique entre Robert Ratcliffe, frère de Jim et chargé du dossier de reprise des Aiglons, et Chien Lee, l’un des principaux actionnaires du Gym, elle se serait déroulée au début du mois de février.

Chien Lee fait volte-face

Un accord de confidentialité aurait déjà été signé entre les deux parties, et le clan Ratcliffe était prêt à formuler une première offre évaluée à 90 millions d’euros par le quotidien niçois. Mais Chien Lee aurait alors fait volte-face, la valeur du club étant estimée à plus de 100 millions d'euros à ses yeux.

«La rencontre s’est très bien déroulée, on pensait que ça allait déboucher sur quelque chose, puisqu’il (Chien Lee) m’a indiqué qu’il était ouvert à la vente, explique Robert Ratcliffe dans les colonnes de «Nice-Matin». Mais 24 heures plus tard, on nous a fait savoir qu’il ne voulait plus recevoir d’offre. On a trouvé ça quelque peu surprenant. On n’est pas habitué à ça. (…) On ne voulait pas traîner pour préparer la saison prochaine, mais mon frère ne cédera pas à la surenchère.»

Robert Ratcliffe a ajouté que son frère et lui voyaient grand pour l'OGC Nice: «C'est un club qui possède une longue histoire, beaucoup de supporters. J’ai même appris que les tramways de la ville étaient peints en rouge et noir. Cela veut dire beaucoup de choses sur l’enthousiasme que suscite ce club. La Ligue des champions, c'est un objectif, bien sûr. Paris est dans une autre galaxie, mais je pense qu'il y a la place juste derrière.»

Pour autant, bien sûr, que Chien Lee soit à nouveau disposé à vendre l'OGC Nice à Jim Ratcliffe et Ineos.

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.