Manchester City mate Kiev, Atletico et Eindhoven font match nul

Football - Ligue des ChampionsLes Anglais sont allés battre les Ukrainiens chez eux 3-1 tandis que les Madrilènes rentrent des Pays-Bas sur un score vierge.

David Silva (à g.), ici opposé à l'Ukrainien Derlis Gonzalez, a marqué le deuxième but pour Manchester City, mercredi soir.

David Silva (à g.), ici opposé à l'Ukrainien Derlis Gonzalez, a marqué le deuxième but pour Manchester City, mercredi soir. Image: Reuters

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Manchester City est sur la bonne voie pour disputer le premier quart de finale de son histoire en Ligue des champions.

Le succès des Anglais à Kiev contre le Dynamo (3-1) les place en position très favorable avant le retour.

Les Citizens ont généralement maîtrisé leur sujet et mis un terme à une série de trois défaites, toutes compétitions confondues. Ils ont marqué par Sergio Agüero (15e), David Silva (40e) et Yaya Touré (90e). Ce succès arrive à point nommé pour leur donner confiance avant la finale de la Coupe de la Ligue anglaise, dimanche à Wembley, contre Liverpool.

Manuel Pellegrini avait renoncé à son 4-4-2 pour un alignement en 4-2-3-1, afin de mettre Yaya Touré plus haut dans le terrain et de protéger son «back four» avec la paire Fernando - Fernandinho. L'Ivoirien n'apporte en effet plus toujours les garanties nécessaires dans le travail défensif, donc un rôle plus offensif lui convient désormais mieux. Il allait d'ailleurs être le passeur décisif sur le but d'Agüero à la 15e, grâce à une remise de la tête après un corner botté par Silva. Agüero et Sterling étaient ensuite à la base de la réussite de Silva peu avant la mi-temps.

Le Dynamo a réduit le score – de manière heureuse – par Buyalsky à la 58e, sur une frappe déviée par Otamendi hors de portée de Joe Hart. City a été ainsi un peu puni pour avoir trop reculé lors d'une seconde période moins aboutie. Buyalsky est même passé près de l'égalisation (79e), mais Hart sauvait avec brio. Peu après, Touré ratait la balle de 3-1 en ne cadrant pas une tête prise sur la ligne des 5 mètres. Mais il se rachetait à la 90e d'une belle frappe enroulée quasiment synonyme de ticket pour les quarts de finale.

Les Ukrainiens, avec les anciens Bâlois Dragovic et Gonzalez, ont comme prévu accusé un certain manque de liant dans leurs actions, même s'ils se sont bien battus. Ils n'avaient plus joué de match officiel depuis le 9 décembre. Les treize parties de préparation n'ont pas permis de pleinement retrouver les automatismes que seule la vraie compétition peut apporter.

Pas de but à Eindhoven

L'autre rencontre de la soirée s'est conclue sur un score nul et vierge entre le PSV Eindhoven et l'Atletico Madrid. Les Espagnols, toujours aussi solides sur le plan défensif (24 blanchissages en 38 matches officiels cette saison...), semblent capables de faire la décision devant leur chaud public, lors du match retour.

L'Atletico est même passé près de la victoire en terre néerlandaise. Vietto (4e) et Griezmann (30e) ont manqué deux occasions nettes en première mi-temps, et Torres en a fait de même à la 70e peu après son entrée en jeu. Les visiteurs ont fini en supériorité numérique après l'expulsion de Pereiro à la 68e pour un deuxième carton jaune.

Le PSV n'a quasiment jamais réussi à menacer la cage madrilène. L'absence de leur attaquant numéro un Luuk De Jong (suspendu) les a privés d'un atout de poids dans les manoeuvres offensives. (si/nxp)

Créé: 24.02.2016, 22h54

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 5

Woody Allen dans la tourmente de l'affaire Weinstein, paru le 20 janvier 2018.
(Image: Vallott) Plus...