Passer au contenu principal

Manchester United bat Tottenham sur le fil

Les hommes de José Mourinho se sont imposés 1-0 à Londres avec une réussite en fin de match, samedi, lors de la 10e journée de Premier League.

Anthony Martial a imposé sa loi sur la pelouse d'Old Trafford, samedi.
Anthony Martial a imposé sa loi sur la pelouse d'Old Trafford, samedi.
Getty

Manchester United a renversé Tottenham (1-0), grâce à un but en fin de match d'Anthony Martial, lors de l'affiche de la 10e journée de Premier League. Cette victoire met fin à la mauvaise passe des «Red Devils» en championnat.

Au classement, Manchester United reste à la 2e place (23 pts) mais distance son adversaire du jour, qui fait du surplace au troisième rang (20 pts). Avec cette deuxième défaite de la saison, Tottenham prend aussi le risque de voir le leader Manchester City (25 pts) agrandir son avance en tête, en cas de victoire plus tard dans l'après-midi à West Bromwich.

Sous la pluie battante d'Old Trafford, les Londoniens ont longtemps cru arracher un bon point chez un concurrent direct pour le titre. Déjà critiqué pour son approche très défensive contre Liverpool (0-0), puis défait sans les honneurs chez le promu Huddersfield le week-end dernier (2-1), José Mourinho se préparait encore à subir les critiques. Mais Martial a surgi!

Entré à la 70e minute

Entré en jeu peu auparavant, à la 70e minute, en remplacement de Marcus Rashford, l'attaquant français a marqué un but purement anglais. Sur un dégagement de De Gea, Lukaku s'imposait dans les airs pour dévier le ballon de la tête parfaitement dans la course de l'ancien Monégasque. Martial ne manquait pas sa chance: il prenait de vitesse les «Spurs», résistait au retour de la défense et trompait Lloris de prêt avec sang froid.

Avant ce but, qui a finalement assommé les Londoniens, le match n'avait pas été trépidant, à l'image de la prestation offerte par les «Red Devils» contre les «Reds» plus tôt dans le mois. Sans Harry Kane, le meilleur buteur du championnat (8 buts), les «Spurs» sont apparus moins performants. Mauricio Pochettino avait choisi d'aligner Son en attaque, avec en soutien Eriksen et Alli.

Si les Londoniens ont dominé par moment, ils n'ont jamais réussi à transformer, péchant systématiquement sur le dernier geste ou peinant à s'approcher de la cage de De Gea.

Manchester City garde ses cinq points d'avance sur ManU grâce à son succès 3-2 à l'extérieur contre West Bromwich. Les hommes de Guardiola n'ont pas été véritablement inquiétés (buts de Sane, Fernandinho et Sterling). En queue de classement, Stoke City et Shaqiri se sont donné de l'air en allant gagner 1-0 contre Watford, sur un but de Fletcher dès la 16e. Liverpool de son côté n'a pas fait de quartiers contre Huddersfield (3-0), grâce à une 2e mi-temps de feu.

(ats)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.