Passer au contenu principal

Le car de Manchester United caillassé, match retardé

Le match en retard de Premier League entre West Ham et Manchester United, prévu à 20h45, n'a débuté qu'à 21h30.

Image du match de ce 10 mai 2016.
Image du match de ce 10 mai 2016.
Keystone

Le bus de l'équipe de Manchester United a été attaqué mardi par des supporteurs de West Ham, avant le match en retard de la 35e journée de Premier League, dont le coup d'envoi a été retardé de 45 minutes.

«Nous sommes conscients qu'un certain nombre d'objets ont été lancés sur le bus de Manchester United», a confirmé la police dans un communiqué qui annonce l'ouverture d'une enquête et précise qu'un agent ainsi qu'une personne dans le public ont été blessés.

«On sait que c'est un gros match pour West Ham, une grosse soirée pour eux avant de quitter leur stade mais je pense que le club sera déçu par le comportement de ses supporteurs. Ce n'était pas agréable», a déclaré sur Sky le capitaine de ManU Wayne Rooney, pour lequel le bus a été pris en tenaille.

Projectiles

Une vidéo circule ainsi sur les médias sociaux sur laquelle on voit des supporteurs jeter des canettes et des bouteilles lorsque le bus arrive à proximité de Boleyn Ground, et un trou dans la couche teintée sur les vitres.

Une autre semble montrer que les joueurs se jettent au sol à ce moment-là. Le coup d'envoi, prévu à 19h45 locales a en conséquence été retardé à 20h30.

Bottles being thrown at the Manchester United team bus at the ground tonight. (@@JackJBborthwick) pic.twitter.com/Is7SgRCXvX— Football Away Days (@AwayDays_) 10 mai 2016

«Qu'est ce que je peux dire, les images parlent d'elles-mêmes», a simplement commenté Louis van Gaal, l'entraîneur mancunien.

«La FA condamne les évènements dommageables de ce soir (...) impliquant les objets lancés par une frange des supporteurs locaux», a regretté ensuite la fédération anglaise. «Nous allons travailler étroitement avec les clubs et la police».

West Ham fans smashing the Manchester United team bus.... pic.twitter.com/r5IRlnRiEO— Uber West Ham (@UberWestHam) 10 mai 2016

Controverse

«Je ne comprends pas pourquoi United n'est pas arrivé à 16h00», a pour sa part déclaré le vice-président des Hammers David Sullivan.

«Ils auraient dû arriver plus tôt, ils savaient que ce serait bouché. C'est fou. Les rues étaient bouchés et le bus n'a pas pu arriver. Il y avait des gens tout autour mais il n'a pas été attaqué. Si vous regardez le bus, il n'y a aucun dommage», a-t-il nié.

Il s'agit du dernier match de West Ham à Boleyn Ground, un stade qu'il utilise depuis 1904. A partir de la saison prochaine, le club londonien doit évoluer dans le Stade Olympique.

(si)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.