Passer au contenu principal

FootballManchester United demande à entrer en Bourse à New York

Le célèbre club de football britannique Manchester United a déposé un projet d'introduction en Bourse à New York auprès des autorités boursières américaines mardi. Credit Suisse participe.

Wayne Rooney, joueur du célèbre Manchester United.
Wayne Rooney, joueur du célèbre Manchester United.
Reuters

Manchester United, l'employeur du français Patrice Evra et de l'anglais Wayne Rooney, a déposé un projet d'introduction en Bourse à New York auprès des autorités boursières américaines (SEC) mardi.

Selon ce document, ce club parmi les plus populaires au monde veut lever jusqu'à 100 millions de dollars en Bourse, même si à ce stade le montant indiqué est souvent théorique.

Aucune date ou nombre d'actions à mettre sur le marché ne sont pour l'instant précisés. Credit Suisse et Deutsche Bank font partie du consortium qui doit mener l'opération.

Le club indique avoir dégagé un bénéfice de 12,6 millions de livres (19,7 millions de dollars) en 2011 pour un chiffre d'affaires de 331 millions de livres (518,5 millions de dollars).

Parmi les facteurs de risque, le club de football précise qu'il est «dépendant de la popularité et de la performance de son équipe» et de sa «capacité à retenir des employés clé, y compris les joueurs».

Le club précise qu'il entend «utiliser tous les revenus nets de cette offre pour réduire son endettement».

(AFP)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.