Passer au contenu principal

Manchester United retrouve son panache

David Moyes n'aura pas fait tout faux cette saison. Le successeur d'Alex Ferguson peut avancer pour sa défense une qualification pour les huitièmes de finale de la Ligue des Champions.

Manchester United s'impose 5-0 face à Bayer Leverkusen.
Manchester United s'impose 5-0 face à Bayer Leverkusen.
Keystone

Manchester United l'a acquise avec maîtrise et panache en s'imposant 5-0 à Leverkusen. La cause était entendue à la demi-heure avec l'ouverture du score de Valencia et un autogoal de Spahic. A la pointe de l'attaque, Rooney fut à l'origine de ces deux réussites. Une défaite en Allemagne aurait contraint les Mancuniens à disputer une «finale» contre le Shakhtar Donetzk avec tous les risques qu'une telle échéance peut supposer.

Eren Derdiyok a été introduit à la 70e à la pointe de l'attaque d'un Bayer Leverkusen en perdition. Les Allemands abandonnent la deuxième place du groupe au Shakhtar qui n'a pas tremblé une seule seconde pour battre 4-0 la Real Sociedad. Comme Derdiyok, Haris Seferovic est entré quand tout était perdu, à la 74e minute. Le statut actuel des deux attaquants de pointe de l'équipe de Suisse interpelle sans doute Ottmar Hitzfeld.

Première victoire de la Juventus

La Juventus nage, quant à elle, toujours en eaux troubles. Elle jouera sa qualification le 10 décembre à Istanbul face à Galatasaray. Un nul lui suffira pour se hisser en huitième de finale. Face à Copenhague, les Piémontais ont obtenu leur première victoire (3-1) dans cette phase de poules grâce à un triplé de Vidal. Le Chilien a tout d'abord transformé deux... penalties avant de marquer de la tête sur un centre de l'extraordinaire Pogba.

A Madrid, le Real a validé son ticket pour les huitièmes de finale. Malgré l'expulsion de Sergio Ramos à la 26e minute et l'absence de Cristiano Ronaldo, les Madrilènes ont battu Galatasaray 4-1 sur des réussites de Bale, Arbeloa, Di Maria et Isco. Auteur d'un coup-franc splendide sur l'ouverture du score, Gareth Bale est en passe de trouver doucement ses marques dans son nouveau club.

Zlatan frappe pour sa centième

Zlatan Ibrahimovic a fêté comme il se devait sa centième rencontre en Ligue des Champions. Le Suédois a ouvert le score lors de la victoire 2-1 du Paris Saint-Germain au Parc des Princes devant l'Olympiakos. Avec cette victoire obtenue à dix contre onze, le PSG remporte ce groupe C. Ibrahimovic a surgi sur un centre de Van Der Wiel pour inscrire son 39e but dans cette compétition. En seconde période, l'expulsion de Verratti et une erreur d'arbitrage sur l'égalisation de Manolas à la 80e ont compliqué la tâche des Parisiens qui devaient toutefois rafler la mise grâce à Cavani. Malgré cette défaite, Olympiakos demeure maître de son destin. Une victoire au Pirée le 10 décembre contre Anderlecht leur ouvrira les portes des huitièmes de finale. Victorieux 3-2 d'Anderlecht à Bruxelles, Benfica devra très certainement se contenter d'un repêchage en Europa League.

Sous la neige de Moscou et par une température de -7 degrés, le Bayern Munich a cueilli son dixième succès de rang en Ligue des Champions. Toujours sans Shaqiri, les Bavarois se sont imposés 3-1 devant le CSKA sur des réussites de Robben, Götze et Müller. Même si sa maîtrise collective fut moins affirmée que cinq jours plus tôt à Dortmund, la formation de Pep Guardiola dégage toujours une formidable impression: celle d'une équipe invulnérable.

(si)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.