Passer au contenu principal

Mauvaise opération pour Thomas Lüthi

Le pilote bernois seulement 6e du Grand Prix d'Autriche. Alex Marquez s'envole au championnat du monde.

Thomas Lüthi avait de quoi faire la grimace.
Thomas Lüthi avait de quoi faire la grimace.
Keystone

Thomas Lüthi a réalisé une bien mauvaise opération au Grand Prix d'Autriche. Seulement sixième d'une course remportée par le Sud-Africain Brad Binder - son onzième succès -, il a encore abandonné des plumes dans l'optique du championnat du monde.

Parti en cinquième position sur le grille, Lüthi s'est fait l'auteur d'un très bon départ (3e dans le premier tour). Mais il a ensuite progressivement perdu du terrain. Il peut même s'estimer heureux: plusieurs concurrents sont tombés devant lui, mais il a réussi à ne pas se laisser embarquer dans leurs chutes.

Leader du championnat du monde, l'Espagnol Alex Marquez partait de la onzième position. Mais il s'est fait l'auteur d'une fabuleuse remontée, pour terminer ce Grand Prix au deuxième rang. Jorge Navarro, un autre Espagnol, complète le podium.

Au classement du championnat du monde, Marquez (181 points) compte désormais 43 points d'avance sur Lüthi (138), toujours deuxième. Mais les Espagnols Navarro (126) et Fernandez (121) ne sont pas loin. 17e en Autriche, Dominique Aegerter (12 points) est 20e au classement général.

MotoGP: un duel homérique

Andrea Dovizioso (Ducati) a remporté dimanche le GP moto d'Autriche à l'issue d'un duel homérique avec Marc Marquez (Honda) qui garde néanmoins une large avance au championnat du monde. Le pilote italien a dépassé son adversaire espagnol dans le dernier virage du dernier tour après lui avoir disputé la 1re place pendant quasiment toute la course.

Le Français Fabio Quartararo (Yamaha-SRT) a terminé 3e, devant la Yamaha officielle du vétéran italien Valentino Rossi. Ducati remporte ainsi pour la 4e fois consécutive le GP d'Autriche, une épreuve qui se refuse toujours à Marquez, quintuple champion du monde.

«Je ne pensais pas que je pourrais entrer dans ce dernier virage mais c'était le dernier et je devais absolument essayer, a souligné le pilote Ducati. Je me sentais incroyablement fort à ce moment et parfois il faut tenter des choses folles.»

«Nous avons fait une erreur avec notre choix de pneu arrière, a estimé de son côté Marquez. J'ai raté le dernier virage, mais je suis satisfait, car je garde 58 points d'avance au championnat.»

Moto3: un banni s'impose

En Moto3, c'est l'Italien Romano Fenati (Honda) qui s'est imposé sur le circuit de Spielberg. Il a précédé sur la ligne d'arrivée son compatriote Tony Arbolino et le Britannique John McPhee.

Une victoire en forme de rédemption pour le pilote italien, qui s'était fait retirer sa licence l'an dernier alors qu'il courait en Moto2 - lors du GP de Saint-Marin, il avait serré en pleine course la poignée de frein de son adversaire Stefano Manzi, manquant de peu de provoquer un accident entre les deux pilotes.

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.