Mercedes a embauché Rosberg via les Caraïbes

Panama papersLe contrat passé entre le champion de F1 et l'écurie allemande est signalé dans les «Panama papers».

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le contrat passé entre le champion de Formule 1, l'Allemand Nico Rosberg et l'écurie Mercedes est signalé dans les «Panama papers», les documents provenant du cabinet panaméen Mossack Fonseca, épicentre d'un vaste scandale d'évasion fiscale, rapporte lundi la chaîne publique allemande ARD.

Selon ARD, le contrat du vice-champion du monde en titre avec Mercedes a été «conclu avec une entreprise baptisée 'Ambitious Group Limited'», domiciliée aux îles Vierges britanniques, dans les Caraïbes. Elle «appartient officiellement à deux autres entreprises dont le siège est aux îles Jersey (...) et est administrée par le cabinet d'avocat Mossack Fonseca», affirme la chaîne allemande.

L'adresse de la «société écran» aux îles Vierges est «la même que celle sous laquelle des centaines d'autres entreprises sont enregistrées dans les dossiers de Mossack Fonseca», relève ARD. «Il n'est (toutefois) pas clair que de l'argent ait transité par cette société», souligne la chaîne, qui note encore qu'il «n'y a pas d'éléments dans les documents indiquant que Daimler AG (maison mère de l'écurie Mercedes, NDLR) ou Nico Rosberg se soient rendus passibles de sanctions» avec ce montage.

«Ni Mercedes ni Rosberg n'ont voulu expliquer pourquoi le pilote a été embauché via les Caraïbes», poursuit ARD. Un porte-parole de Daimler a fait valoir que l'entreprise ne s'exprimait pas sur les contrats. Nico Rosberg, qui a remporté dimanche le Grand Prix de Bahreïn, trois semaines après celui d'Australie, a fait savoir par son avocat que cette affaire relevait de ses affaires privées.

(afp/nxp)

Créé: 05.04.2016, 10h57

Articles en relation

Le «système offshore sophistiqué» du clan Le Pen

Panama papers Des proches de Marine Le Pen sont impliqués dans le dossier «Panama papers», selon Le Monde. Plus...

Credit Suisse rejette les accusations d'évasion fiscale

Panama papers Le directeur général de Credit Suisse, Tidjane Thiam, a assuré que sa banque ne gérait des actifs que dans des buts licites. Plus...

La justice panaméenne ouvre une enquête

«Panama papers» L'enquête devra établir si des infractions ont été commises, par qui et repérer de possibles dommages financiers. Plus...

«La situation de Platini était connue du fisc suisse»

Panama Papers L'accusation liée aux révélations sur les activités offshore «va faire pschitt!», assure son avocat dans la presse française. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.