Le ministre des Sports russe veut que l'IAAF soit dissoute

Scandale du dopageL'IAAF a injustement rejeté toute la responsabilité du scandale de dopage sur la Russie, a jugé Vitali Moutko.

Le ministre des Sports russe.

Le ministre des Sports russe. Image: Reuters

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«En fait, en rejetant toute la responsabilité sur la Fédération russe d'athlétisme, ils se sont eux-mêmes défaussés de toute responsabilité», a déclaré le ministre russe des Sports Vitali Moutko à l'agence R-Sport.

«C'est elle (l'IAAF, Association internationale des fédérations de l'athlétisme) qu'il faut totalement dissoudre, si son président fait l'objet d'une enquête criminelle. Il est accusé d'avoir reçu des pots-de-vin et d'avoir dissimulé des échantillons d'athlètes», a-t-il ajouté, en faisant référence à un documentaire de la BBC jeudi dans lequel la télévision britannique accuse Sebastian Coe d'avoir été élu grâce à des voix drainées par Papa Massata Diack, le fils de Lamine Diack son prédécesseur à ce poste, sous le coup d'un mandat d'arrêt international pour son rôle dans le scandale du dopage en Russie.

Soutien du CIO

La BBC a également accusé le double champion olympique du 1500 m d'avoir menti sur la date à laquelle il aurait eu connaissance du scandale de dopage en Russie. L'IAAF a maintenu vendredi la suspension des athlètes russes de toute compétition sportive, les privant de facto des Jeux olympiques de Rio. Cette décision a reçu samedi le soutien du CIO. Vitali Moutko avait alors estimé que les athlètes russes n'avaient plus «aucune chance» de participer aux Jeux en août.

L'ancien président de l'Agence mondiale antidopage (AMA), Dick Pound, a pour sa part jugé qu'il n'était «pas impossible» d'arriver à une exclusion totale de l'équipe de Russie des JO. La suspension des athlètes russes avait initialement été décidée en novembre, après un rapport cinglant d'une commission d'enquête indépendante de l'AMA dénonçant un système de dopage et de corruption institutionnalisé en Russie. (si/nxp)

Créé: 19.06.2016, 19h56

Articles en relation

L'athlétisme russe est banni, mais pas tous ses athlètes

JO 2016 de Rio La Fédération internationale a laissé la porte ouverte pour quelques athlètes. Plus...

Moscou appelle l'IAAF à réintégrer ses athlètes

Dopage Les athlètes russes participeront-ils aux Jio de Rio? La Fédération internationale d'athlétisme doit se prononcer dans la journée. Plus...

Moscou s'en prend à l'ex-chef du labo antidopage

Russie Les autorités russes ont annoncé l'ouverture d'une enquête pour «abus de pouvoir» contre l'individu à l'origine des révélations sur l'existence d'un système généralisé de dopage. Plus...

Le ministère des Sports a caché des résultats

Dopage Russie Un enquêteur assure que le ministère russe des Sports a ordonné au labo antidopage de ne pas diffuser les résultats positifs. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.