Mourinho: «tout fout le camp dans le football»

PortugalL'entraîneur José Mourinho déplore l'évolution du milieu du football à l'heure actuelle.

José Mourinho

José Mourinho Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Des entraîneurs «virés» trop vite, le foot qui devient une «industrie»: même en Angleterre, «tout est en train de foutre le camp» autour du ballon rond, déplore José Mourinho dans un long entretien de 12 pages à paraître mardi dans France Football.

«Dans l'environnement actuel, le foot d'aujourd'hui reste une passion pour les gens normaux, mais (...) pour les autres, c'est une industrie. Même dans ce pays (l'Angleterre), qui est celui de la tradition et de la stabilité, tout est en train de foutre le camp», énumère l'entraîneur de Manchester United. «Les clubs sont la propriété de capitaux étrangers, plus celle d'Anglais traditionnels avec l'éducation qui va avec, de gens qui croient en des projets à long terme, regrette-t-il encore. La saison dernière, j'ai été viré de Chelsea six mois après avoir été champion. Idem pour Ranieri cette saison à Leicester. Ce job devient fou !»

Nouvelle génération de managers

A l'avenir, verra-t-on un coach comme Arsène Wenger rester en poste 20 ans ? «Je ne crois pas, assène Mourinho. Wenger sera le dernier (...) C'est devenu impossible. Pas seulement à cause du profil des clubs, mais aussi en raison du profil des entraîneurs. J'ai des doutes sur la nouvelle génération de managers, sur sa formation, sa capacité à intégrer tous les aspects d'un club».

Le Portugais revient aussi sur les évolutions de son métier au fil des années: «Il y a dix ans, aucun joueur n'avait de portable dans le vestiaire (...) il faut s'y faire parce que si tu combats ça, tu engendres le conflit et tu te mures dans l'âge de pierre». Celui qui se considère comme «the calm one» («le calme») tacle encore sur ce sujet: «Si tu empêches un joueur de faire une chose, même un peu stupide, sur les réseaux sociaux, tu vas contre la nature». (si/nxp)

Créé: 20.03.2017, 16h12

Articles en relation

Mourinho critique la pelouse de Rostov

Ligue Europa Pour l'entraîneur de Manchester United, il est «difficile d'imaginer jouer sur cette pelouse» très abîmée du stade de Rostov, le club russe que ses joueurs affronteront jeudi. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 4

La caisse maladie demande aux thérapeutes de revoir leurs tarifs à la baisse «pour correspondre aux conditions du marché». Si tel n'est pas le cas, leurs prestations ne seront pas remboursées. Paru le 23 août.
Plus...