Nadal - Tiafoe, premier quart de finale

TennisRafael Nadal n'a laissé aucune chance à Tomas Berdych tandis que Frances Tiafoe s'est offert Grigor Dimitrov.

Les supportrices de Rafael Nadal sont là à Melbourne.

Les supportrices de Rafael Nadal sont là à Melbourne. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Alors que tout le monde annonçait son grand retour depuis le début de la quinzaine de cet Open d'Australie, Tomas Berdych, ex-No 4 mondial aujourd'hui 57e, est redescendu sur terre lors de son 8e de finale du côté de Melbourne.

Balayé lors des deux premiers sets (6-0 6-1!) par Rafael Nadal, le Tchèque a tout tenté dans la troisième manche et a poussé le gaucher majorquin dans un tie-break qui aurait pu relancer beaucoup de choses. Il a même essayé de déconcentrer le No 2 en pestiférant contre l'horloge des 25 secondes pour servir, tombée en panne, mais Nadal a répondu par le jeu pour s'imposer après un peu plus de 2h05'.

Les larmes de Tiafoe

Rafael Nadal pourrait avoir un peu plus de difficultés au prochain tour, où il retrouvera pour la première fois de sa carrière le jeune Frances Tiafoe, 21 ans dimanche. L'Américain s'est qualifié pour son premier quart de finale en Grand Chelem en disposant du «Baby Fed», le Bulgare Grigor Dimitrov en quatre manches (7-5 7-6 (8/6) 6-7 (1/7) 7-5) en plus de 3h30'.

Celui qui a pris l'habitude de fêter ses succès à Melbourne en montrant ses muscles s'était déjà illustré en éliminant dès le 2e tour le Sud-Africain Kevin Anderson, No 6 mondial et finaliste de l'US Open 2017 et Wimbledon 2018. Une semaine incroyable pour Frances Tiafoe, qui n'a pas caché ses émotions au moment de l'interview sur le court.

«Ça représente beaucoup pour moi. J'ai travaillé comme un chien pour ça. J'avais dit il y a dix ans à mes parents que je deviendrais joueur professionnel, que ça changerait ma vie et la leur, et me voilà en quart de finale en Grand Chelem, à 21 ans. Je n'arrive pas à y croire», a-t-il lâché, en larmes.

Créé: 20.01.2019, 08h07

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.