Naples et la Fiorentina filent en demies

Europa LeagueRafael Benitez reste en course pour gagner le trophée une troisième fois, avec un troisième club différent.

Les Napolitains ont marqué sur leur deuxième tir cadré par Callejon.

Les Napolitains ont marqué sur leur deuxième tir cadré par Callejon. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Deux clubs italiens seront au rendez-vous des demi-finales de l'Europa League. Naples et la Fiorentina ont en effet respectivement sorti Wolfsburg et Dynamo Kiev.

Naples a concédé le nul 2-2 à domicile contre les Allemands, mais il jouait sur du velours après son large succès 4-1 à l'aller. Les Napolitains, avec Inler, ont marqué sur leur deuxième tir cadré à la 50e, par Callejon dont la frappe était légèrement déviée par Rodriguez hors de portée de Benaglio. Mertens signait le 2-0 à la 65e.

Les Allemands alignaient un trio suisse, Klose étant également titularisé en défense centrale. Il avait la joie de sauver l'honneur de la tête à la 71e, deux minutes avant que Perisic n'inscrive un 2-2 qui ne changeait rien à l'issue de ce duel. Wolfsburg était privé de deux de ses principaux atouts offensifs, De Bruyne et Schürrle (blessés).

Rafael Benitez reste ainsi en course pour gagner le trophée une troisième fois, avec un troisième club différent. Le technicien espagnol, qui a aussi remporté la Ligue des champions avec Liverpool il y a dix ans, a déjà mené Valence (Coupe UEFA 2004) et Chelsea (Europa League 2013) au triomphe dans la deuxième compétition européenne.

Séville in extremis

La Fiorentina a elle aussi obtenu sa qualification, à la faveur de son succès 2-0 à domicile contre Dynamo Kiev. Mario Gomez a inscrit le but (43e), après avoir manqué deux belles occasions. Vargas a mis le numéro deux à la 94e.

La Viola a largement dominé et aurait dû l'emporter sur une marge plus large puisqu'elle a touché à deux reprises les montants adverses par Alonso et Salah. L'Egyptien, ancien du FC Bâle, a posé beaucoup de problèmes aux Ukrainiens par sa vitesse et sa technique.

Le FC Séville, tenant du titre, est passé in extremis. Le remplaçant Gameiro a inscrit le 2-2 vital à la 85e, ce qui a évité à son équipe de devoir disputer les prolongations. Le Zenit Saint-Pétersbourg, rapidement mené après un penalty de Bacca (6e), était revenu dans le match grâce à des réussites de Rondon et Hulk après la pause.

Le dernier qualifié est Dniepropetrovsk, qui a battu le FC Bruges 1-0. Shakhov a fait chavirer de bonheur les Ukrainiens en trouvant la faille à la 82e.

(si/nxp)

Créé: 24.04.2015, 07h30

Articles en relation

Europa League: Shaqiri face à Benaglio et Rodriguez

Football Le tirage au sort des 8es de finale de l'Europa League a été effectué vendredi à Nyon. Trois Suisses seront concernés par le choc Inter Milan contre Wolfsburg. Plus...

Europa League: les Young Boys éliminés

Football Comme quatre ans plus tôt, les Young Boys sont éliminés au stade des 16es de finale après une nouvelle défaite face à Everton (3-1). Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.