Balotelli dément avoir été flashé avec sa Ferrari

ItalieLe fantasque attaquant italien est aussi rapide sur les routes que sur les terrains.

Balotelli a une station service en train de faire le plein de sa Ferrari jaune. Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'attaquant vedette de Nice, Mario Balotelli, a été surpris à «une vitesse excessive» au volant d'une Ferrari sur une autoroute près de Padoue, dans le nord de l'Italie, a indiqué mardi la police routière. Une information fermement démentie par l’international italien.

Une patrouille de la police routière de Vicence a suivi et arrêté samedi après-midi la Ferrari conduite par le joueur de l'OGC Nice et immatriculée en France, et une Lamborghini conduite par un ami du footballeur qui circulait à très grande vitesse en direction de Venise sur l'autoroute A4, qui traverse le nord de l'Italie, a révélé mardi Il Giornale di Vincenza.

Le journal évoque une vitesse de 200 km/h, un chiffre un peu exagéré selon la police qui s'est contentée d'évoquer un excès de vitesse de plusieurs dizaines de km/h au-dessus des 130 autorisés.

Le footballeur italien est tellement coutumier du fait qu'il avait déjà perdu 10 points sur son permis en 2011 (le permis italien en compte 20), avant de collectionner 18 amendes pour excès de vitesse en 2012 et 2013, le plus souvent sur cette même autoroute A4.

Mais à la différence des fois précédentes, «Super Mario» a fait profil bas et présenté calmement ses excuses, a précisé la police. Il a pu repartir, tout comme son ami, au volant de sa voiture, après avoir payé une amende et perdu 5 points de permis. (afp/nxp)

Créé: 08.08.2017, 14h44

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 8

Paru le 26 février 2020
(Image: Bénédicte) Plus...