Novak Djokovic au septième ciel

TennisLe Serbe, en démonstration en finale de l'Open d'Australie, a laissé 8 jeux à Rafael Nadal. Stupéfiant.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

En fait, Lucas Pouille n'est pas si mauvais. Le Français, qui n'avait réussi à marquer que 4 jeux en demi-finale à Novak Djokovic, a fait moins bien que Rafael Nadal, laminé en finale de l'Open d'Australie dimanche par le Serbe sur le score hallucinant de 6-3 6-2 6-3. Oui, vous avez bien lu. C'est dire à quel point le No 1 mondial a été en tous points désarmant de facilité sur la Rod Laver Arena.

Comme le faisait très justement remarquer un confrère de L'Equipe, le gaucher de Manacor n'avait jusqu'ici jamais perdu une finale de Grand Chelem en trois manches en 24 parties disputées à ce stade de la compétition. Mieux, il avait toujours inscrit plus de 14 jeux: en un peu plus de deux heures, le Serbe a fait voler en éclat ces chiffres. Le premier set, il a perdu un point sur sa mise en jeu. Le nombre de fautes directes? Trois. Dans la deuxième manche? Une erreur. En tout? Neuf.

Le natif de Belgrade a livré un véritable chef-d'oeuvre. «C'est un des meilleurs matches, si ce n'est le meilleur, que j'ai joués en finale de Grand Chelem», a-t-il dit au moment de commenter à chaud son incroyable performance. «Je revois le chemin parcouru ces douze derniers mois... Il y a un an exactement, j'étais opéré (du coude droit). Etre debout devant vous aujourd'hui, et avoir réussi à gagner ce titre, trois titres du Grand Chelem de plus, c'est extraordinaire. Je suis sans voix.»

Au terme d'une finale à sens unique, Novak Djokovic devient le recordman du nombre de titres à Melbourne avec ce septième trophée, son 15e en Grand Chelem. Après Wimbledon et l'US Open l'année dernière, c'est surtout le troisième d'affilée. A 31 ans, il se présentera à Roland-Garros avec la possibilité de devenir le détenteur des quatre «Major» pour la deuxième fois de sa carrière. Surréaliste.

Créé: 27.01.2019, 12h53

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.