Passer au contenu principal

La nuit de Shaqiri et du Bayern interrompue

Le déclenchement d'une alarme incendie a obligé les joueurs à sortir de leur hôtel à Moscou.

Le coach Pep Guardiola a pris l'incident avec le sourire.
Le coach Pep Guardiola a pris l'incident avec le sourire.
Keystone

La première nuit moscovite du Bayern Munich a été écourtée dimanche 28 septembre en raison du déclenchement d'une alarme incendie dans leur hôtel, a indiqué sur son site le champion d'Allemagne qui affrontera le CSKA Moscou mardi en Ligue des champions.

Arrivés à Moscou en début de soirée, joueurs et encadrement ont dû évacuer l'hôtel au milieu de la nuit pour se retrouver dans la fraicheur moscovite, enveloppés dans des couvertures, avant de se réfugier dans un restaurant voisin.

Selon les clichés postés sur le site du Bayern, certains ont pris l'incident avec le sourire, comme Rafinah, Shaqiri, Götze et le coach Pep Guardiola, qui en profitait pour prendre quelques clichés devant l'hôtel.

D'autres paraissent plus perturbés, comme Arjen Robben, calé contre un mur le regard hagard, enveloppé dans une couverture de la tête au pieds comme une Madone. «Tout le monde a très bien dormi, tout est OK», a twitté lundi le chef de presse du Bayern.

Vainqueur de Manchester City (1-0) lors de la première journée, le Bayern retrouve un adversaire russe qu'il avait dominé lors des deux confrontations la saison dernière au même stade de la compétition.

(AFP)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.