À Nyon, Adrien Briffod s’est fait du bien à la tête

TriathlonLe Vaudois s’est imposé pour la première fois sur La Côte. De quoi lui donner plein de confiance pour la suite de sa saison.

A Nyon, Adrien Briffod a nagé en plein bonheur.

A Nyon, Adrien Briffod a nagé en plein bonheur. Image: VANESSA CARDOSO/ARCHIVES

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Ce n’est peut-être pas «la plus belle» de sa carrière et s’il n’a pas eu besoin de trop puiser dans ses réserves, cette victoire-là lui a pourtant fait un bien fou dans la tête. Adrien Briffod, qui n’avait encore jamais épinglé le Triathlon de Nyon chez les élites, s’est logiquement imposé ce dimanche sur La Côte lors de la 31e édition.

Le Veveysan de 25 ans, qui se souvient vaguement avoir gagné lorsqu’il était encore junior, n’était pas mécontent d’avoir finalement ajouté son nom au palmarès. Assumant parfaitement son rôle de favori, il a construit son succès lors du dernier tour de la course à pied.

«Même si tous les meilleurs Suisses n’étaient pas présents au départ, l’épreuve a été d’un bon niveau», se réjouissait celui qui restait sur un probant succès en Coupe d’Europe de sprint en avril à Melilla, dans le sud de l’Espagne. «Après une bonne natation, dont je suis sorti 5e à 2’’ du premier, j’ai bien géré la partie vélo avant de lâcher tranquillement mes derniers poursuivants dans le dernier tour», raconte le triathlète professionnel.

Derrière lui, les Zurichois Simon Westermann et Fabien Meeusen ainsi que le jeune Aiglon Maxime Fluri se sont bien défendus. S’ils sont parvenus à s’accrocher jusqu’à la dernière transition, il leur a cependant manqué respectivement 15, 27 et 28 secondes pour couper la ligne d’arrivée en tête à Colovray. Adrien Briffod était trop fort ce dimanche.

De bonnes sensations

«Je ne sais pas si j’ai la forme olympique, mais je dois reconnaître qu’à l’entraînement j’avais de bonnes sensations ces derniers temps. je réalisais de bons chronos dans les trois disciplines.» De quoi aborder cette compétition en pleine confiance. S’il avait souvent tourné entre le top 20 et les dix premiers lors de ses dernières sorties de Coupe du monde, le Vaudois a surtout trouvé désormais cette régularité qui lui manquait la saison passée. «Maintenant, j’espère pouvoir monter sur le podium prochainement. Je m’en sens capable.» Son but est désormais de briller dans deux semaines à Karlovy Vary ou lors de la grande finale de la Coupe du monde à Lausanne avant d’enchaîner, entre mi-septembre et fin octobre, en Chine, en Corée du Sud et au Japon.

La chasse aux critères

À moins d’un an des Jeux de Tokyo, le compte à rebours a commencé pour lui et les candidats helvétiques. «Mon objectif est de totaliser le plus de points possible dans ces compétitions internationales afin de monter au classement olympique et surtout de remplir les critères suisses à l’interne. On est quatre du même niveau à pouvoir se qualifier.» Parmi eux, un autre Vaudois: Sylvain Fridelance.

«Je dois reconnaître que cette victoire à Nyon m’a fait du bien au moral car j’ai beaucoup mieux nagé que lors de mes dernières compétitions. Cela va me booster pour la suite», assure Adrien Briffod.

Du côté féminin, c’est la Zurichoise Julie Derron qui s’est imposée devant les sœurs Jasmin et Anja Weber, de Hinwil. On ignore s’il s’agissait de la plus belle victoire de leur carrière, mais au final, sur le podium, elles étaient aussi souriantes qu’Adrien Briffod.

Créé: 11.08.2019, 23h36

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.