Passer au contenu principal

FootballNyon élimine GC!

Dominateurs, les Vaudois ont sorti (3-1) les Zurichois en Coupe de Suisse malgré deux ligues d’écart. Encore un but pour le cador Karim Chentouf.

Karim Chentouf (à g.) avait ouvert le score pour Nyon dès la 4e minute. Il a marqué 11 buts en 9 matches cette saison.
Karim Chentouf (à g.) avait ouvert le score pour Nyon dès la 4e minute. Il a marqué 11 buts en 9 matches cette saison.
Keystone

Le Stade Nyonnais s'est offert GC en 16e de finale de Coupe de Suisse à Colovray au terme d'un match maîtrisé avec brio (3-1). Il y aura donc au moins un club vaudois en huitièmes de finale. Les quatre autres (Lausanne, Bavois, Echallens et Azzurri) s’étant fait éliminer entre vendredi et dimanche.

Des Vaudois offensifs

Fidèle à ses principes offensifs, John Dragani a demandé à son équipe de jouer comme d’habitude: en 4-2-3-1, avec quatre joueurs ultra-offensifs. GC ou pas, équipe de Super League en face ou pas, le Stade Nyonnais, leader de Promotion League, allait jouer ce 16e de Coupe de Suisse comme il savait le faire: en attaquant. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que les Nyonnais l’ont plutôt bien fait.

Emmené par son avant-centre Karim Chentouf, Nyon a pris d’entrée le commandement. Le buteur en série de Colovray a marqué le 1-0 dans son style si caractéristique, d’une tête plongeante parfaite après un centre dévié (4e). Son onzième but de la saison en neuf matches, toutes compétitions confondues! Et surtout, une réussite techniquement parfaite de la part d’un des meilleurs joueurs de tête au niveau suisse. GC a réagi immédiatement en égalisant grâce à une belle action individuelle de son buteur Marko Djuricin (7e).

Les meilleures occasions pour Nyon

Les débats sont restés équilibrés, mais c’est bel et bien le Stade Nyonnais qui s’est créé les meilleures occasions. Le coup-franc de Leandro Di Gregorio en pleine lucarne aurait pu finir au fond, mais Mateo Matic s’est fait l’auteur d’une déviation splendide en corner (27e). Marco Delley et Ridge Mobulu auraient eux aussi pu donner l’avantage à Nyon, sans succès.

Grasshopper n’était pas dépassé, bien sûr, mais la vitesse des Nyonnais sur les flancs avec les avions de chasse Ridge Mobulu et Marco Delley justement faisait énormément souffrir les Sauterelles, provoquant même à plusieurs reprises la colère de Thorsten Fink. L’entraîneur de GC ne trouvait pas la solution pour empêcher les Nyonnais de perforer son arrière-garde, pas plus que pour aller porter le danger devant Joao Barroca, qui a finalement passé une après-midi assez tranquille.

Hugo Fargues pour le 2-1

Nyon a ainsi pu marquer le 2-1 en toute logique à la 67e lorsque le talentueux Hugo Fargues a pu s’en aller défier Mateo Matic et le tromper d’un joli petit ballon venu mourir dans son petit filet. Alors que GC cherchait encore et toujours la clé pour perturber le bel équilibre nyonnais (Thorsten Fink a effectué ses trois changements avant que John Dragani en ait fait un seul!) , c’est au contraire Delley qui pouvait frapper en contre, malheureusement au dessus (79e).

La fin de match était parfaitement gérée par les Nyonnais, GC ne se créant aucune occasion nette jusqu’au coup de sifflet final de M. Fähndrich, malgré les six minutes d’arrêt de jeu indiquées par l’arbitre. Au contraire, c'est même Marco Delley qui est allé chercher le penalty du 3-1 dans les arrêts de jeu. Ridge Mobulu a inscrit le penalty de la sécurité et la meilleure des deux équipes s'est imposée, tout simplement. Et maintenant, place aux huitièmes de finale pour le Stade Nyonnais!

FC Stade Nyonnais – Grasshopper Club Zurich 3-1 (1-1) Colovray, 1450 spectateurs.

Arbitre:M. Fähndrich.

Buts: 4e Chentouf 1-0, 7e Djuricin 1-1, 67e Fargues 2-1, 90e Mobulu (pén.) 3-1.

Avertissements: 16e Hebib (jeu dur), 25e Pinga (simulation), 35e Kamber (jeu dur).

Expulsion: 90e Kamber (deuxième avertissement, penalty provoqué)

Nyon:Barroca; Di Gregorio, Hebib, Guzel, Titie; Stevanovic (88e Bega), Zambrella; Delley, Fargues (90e Hiraç), Mobulu; Chentouf. Entraîneur: John Dragani.

GC: Matic; Lavanchy, Rhyner, Zesiger, Doumbia (46e Bajrami); Pusic (70e Ngoy), Kamber, Holzhauser (78e Taipi); Pinga, Djuricin, Bahoui. Entraîneur: Thorsten Fink.

Notes: Nyon sans Tall et Guyon (blessés). GC sans Jeffren (suspendu) et Nathan (blessé).

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.