Open d’Australie: Federer face au millième match de sa carrière

TennisEn affrontant l'Argentin Juan Martin Del Potro, le Bâlois dispute le 1000e match de sa fabuleuse carrière et s'attend à une rencontre «très difficile».

Roger Federer sera opposé à Juan-Martin Del Potro: «Je m’attends à un match très difficile».

Roger Federer sera opposé à Juan-Martin Del Potro: «Je m’attends à un match très difficile». Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Roger Federer (no 3) disputera bien le millième match de sa carrière ce mardi à l’occasion des quarts de finale de l’Open d’Australie à Melbourne. Le Bâlois n’a pas failli face à Bernard Tomic (ATP 38).

Poussé par toute l’Australie, le teenager de la Gold Coast n’a tenu qu’une petite demi-heure face à l’homme aux seize titres du Grand Chelem. Battu 6-4 6-2 6-2, il a pu mesurer tout le chemin qu’il lui reste à accomplir pour jouer vraiment dans la cour des grands. «Federer, mais aussi Djokovic, Nadal et Murray possèdent une certaine marge sur tous les autres joueurs. Je l’ai vérifié ce soir», reconnaissait l’Australien.

Face au «déménageur» Del Potro

Mardi, Roger Federer rencontrera un adversaire au jeu diamétralement opposé à celui du «chat» Tomic. Il retrouvera dans son trente-et-unième quart de finale de rang dans un tournoi majeur Juan Martin Del Potro. Le «déménageur» de Tandil était bien le joueur le plus dangereux du quart de tableau de Roger Federer. Comme le Bâlois, l’Argentin n’a pas fait le détail dimanche, s’imposant 6-4 6-2 6-1 devant l’Allemand Philipp Kohlschreiber (ATP 41).

Federer et Del Potro ont déjà été opposés à neuf reprises par le passé. Federer mène 7-2 dans ce face-à-face et a gagné leur dernier duel, il y a six mois à Cincinnati. Mais le Bâlois n’a pas oublié que Del Potro l’avait privé d’un sixième titre de rang à l’US Open dans une finale en 2009 où il fut à deux points de la victoire.

S’il est aussi inspiré que face à Tomic, Federer, désormais invaincu depuis vingt-trois rencontres, n’aura pas grand chose à craindre contre Del Potro. L’étendue de son registre devrait lui permettre de juguler la puissance de l’adversaire, comme il y était si magistralement parvenu ici-même à Melbourne il y a trois ans dans un quart de finale qui avait tourné au jeu de massacre (6-3 6-0 6-0).

«Je peux toutefois vous assurer que le score ne sera pas le même, lâche toutefois Federer. Je m’attends à un match très difficile. Avant sa blessure au poignet en 2010, Del Potro pouvait viser la place de no 1. L’an dernier, il est revenu à un excellent niveau. Aujourd’hui, il a gagné sa place dans le top-ten. Je pense qu’il n’est pas loin de jouer aussi bien que lors de sa victoire à l’US Open.»

Un 999e match de haut vol

Trop sage pour croire que la cause est entendue, Roger Federer avance ainsi avec prudence vers ce millième match. Le 999e a toutefois indiqué que tous les feux sont au vert. Face à Tomic, Roger Federer a su attendre patiamment son heure pour sasir la première occasion qui lui a été offerte. Auteur d’un début de match fut conforme aux espérances du public, l’Australien a baissé sa garde à 4-4.

«Le premier break à 4-4 a été capital, souligne Roger Federer. Pendant 20 minutes, j’ai brisé son élan.» Vingt minutes pour prendre le contrôle du match. «Il y avait de la pression sur ce match, avoue Federer. Comme lors de la finale de Bercy avec Tsonga, j’affrontais un joueur chez lui, devant son public. La tension est montée ces dernières heures. Heureusement, j’ai joué le match qu’il fallait. Le score est trompeur. J’ai vraiment dû travailler sur le court ce soir.»

Créé: 23.01.2012, 17h51

Dossiers

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.