Passer au contenu principal

Tout est parti d'une fondue au chocolat dans le désert

Trois Vaudois vont disputer la course la plus froide du monde: 500 km à pied par des températures entre -20 et -40 degrés.

Patrick Sumi, Victor Hugo Docarmo et Hervé Acosta se sont lancé un nouveau défi. Après le Marathon des Sables, il vont s’attaquer au Grand-Nord canadien.
Patrick Sumi, Victor Hugo Docarmo et Hervé Acosta se sont lancé un nouveau défi. Après le Marathon des Sables, il vont s’attaquer au Grand-Nord canadien.
DR

Vous leur demandez l’heure, ils vous racontent l’histoire de l’horlogerie. Avec eux, difficile d’en placer une, une fois lancés ces passionnés sont intarissables, inarrêtables. C’est l’histoire de trois Vaudois, de Lausanne, Bex et Lutry, qui vont participer, à fin janvier, à la Montane Yukon Arctic Ultra. Il s’agit, dans le Grand Nord du Canada, de la course la plus froide du monde: 500 km à pied à parcourir en sept jours par des températures oscillant entre -20 et -40 degrés. Sans oublier le traîneau qu’ils doivent tirer.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.