Phobique de l’eau, un Vaudois plonge pour le Norseman

TriathlonLe Belmontais Eddie Delahaut participera le 2 août en Norvège à l’Ironman (une forme de triathlon) le plus exigeant au monde.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le 2 août, 284 triathlètes de l’extrême s’aligneront au départ de l’Ironman réputé comme le plus dur au monde. Au menu: 3,8 km de natation effectués de nuit et dans une eau à 13 degrés. Puis ce sera 180 km de vélo avec cinq cols au programme. Enfin, l’épreuve se terminera par un marathon, dont les derniers kilomètres emmèneront les athlètes au sommet du Gaustatoppen (1880 m d’altitude), après 1600 m de dénivelé positif.

Un seul Suisse sera au départ de cette compétition: le Belmontais Eddie Delahaut. Cet informaticien de 51 ans a remporté son précieux sésame à la loterie. Car sur les 284 participants, 100 viennent de Norvège et 100 sont issus du reste du monde et tirés au sort parmi les 1200 aspirants. Les 84 candidats restants étant des invités.

L'aide de l'hypnotiseur

Seul problème: Eddie Delahaut est phobique de l’eau. Pour atteindre un tel niveau de compétition, il a donc dû soigner cette peur qui le prend depuis l’enfance.«J’ai eu recours à un hypnotiseur, il y a 6 ans, raconte l’athlète. Lors de la première séance, nous sommes remontés jusqu’à la grossesse de ma mère. Au second rendez-vous, nous avons simulé un départ de triathlon avec une natation agitée et beaucoup de monde autour. L’idée était d’abandonner la phobie sur la plage. Aussi bizarre que ça puisse paraître, ça marche.»

Débarrassé de ses peurs, l’homme a déjà participé à 4 Ironman, 5 demi-Ironman, 12 marathons et 200 épreuves de triathlon, course à pied et duathlon.

Pour peaufiner sa forme, le Vaudois a enchaîné les kilomètres depuis le début de l’année. 1000 km de course, 5000 km à vélo et 80 km de natation. «Mon objectif est de terminer. Et si possible dans les 160 premiers pour obtenir le T-shirt noir de «finisher», véritable Graal de cette épreuve.» Pour mettre tous les atouts de son côté, Eddie Delahaut soigne les moindres détails. Un exemple? Depuis le début du mois de juillet, il se douche à l’eau froide, histoire de s’habituer à la fraîcheur des fjords norvégiens.

(24 heures)

Créé: 22.07.2014, 14h22

Articles en relation

Caroline Steffen 2e de l'Ironman de Hawaï

Triathlon Comme l’an dernier, la Bernoise a pris la 2e place de l’Ironman de Hawaï à Kona, l’officieux Championnat du monde de la distance. Chez les hommes, le Vaudois Mike Aigroz a abandonné après la natation. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 5

CarPostal franchit la ligne, paru le 16 juin
(Image: Valott) Plus...