Passer au contenu principal

Président de la Fédération brésilienne suspendu

La justice interne de la FIFA a suspendu 90 jours Marco Polo Del Nero impliqué dans le scandale de corruption de l'institution.

Marco Polo Del Nero
Marco Polo Del Nero

Le président de la Fédération brésilienne de football, Marco Polo Del Nero, a été suspendu 90 jours à titre conservatoire par la justice interne de la Fifa, a annoncé vendredi l'instance mondiale.

Ancien membre du Conseil de la Fifa, M. Del Nero, désormais suspendu de toutes fonctions officielles liées au football, fait partie des nombreuses personnalités du monde du football sud-américain poursuivies par la justice américaine dans le cadre du vaste scandale de corruption autour de la Fifa

Agé de 76 ans, M. Del Nero avait pris officiellement les commandes de la CBF en avril 2015, peu avant le déclenchement de la tempête autour de la Fifa. La suspension provisoire de M. Del Nero «peut être prolongée de 45 jours», a ajouté la Fifa.

Cette suspension a été réclamée par la chambre d'investigation de la Commission d'éthique de la Fifa, la justice interne de l'instance. Cette organe d'instruction est présidée par la magistrate colombienne Maria Claudia Rojas. Une fois l'instruction close, le dossier sera transmis à la chambre de jugement.

Vaste scandale

Le 27 mai 2015, le prédécesseur de M. Del Nero, Jose Maria Marin, 83 ans, actuellement jugé à New York, avait fait partie de la première vague d'arrestations lors d'un raid de la police dans un hôtel de Zurich contre sept responsables du football mondial.

Le procès de ce vaste scandale de corruption impliquant de nombreux responsables du football sud-américain et des dirigeants d'entreprise de marketing s'est ouvert en novembre à New York.

Sur les 42 personnes mises en cause par la justice américaine dans cette affaire, apparue au grand jour lors d'arrestations spectaculaires au congrès de la Fifa à Zurich en mai 2015, seules trois sont en procès à New York: José Maria Marin, Juan Angel Napout, 59 ans, ex-président de la fédération paraguayenne et de la Confédération sud-américaine Conmebol, et Manuel Burga, 60 ans, ex-dirigeant de la fédération péruvienne.

Les trois hommes attendent désormais que leur sort soit tranché par un jury populaire new-yorkais.

(si)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.