Passer au contenu principal

Un président en téflon, sur qui glissent tous les scandales

Souvent accusé et attaqué, Sepp Blatter n’en reste pas moins intouchable. Aucune affaire ne semble jamais l’inquiéter

Derrière Sepp Blatter, le «repenti» Chuck Blazer qui a renseigné le FBI en échange de larges remises de peines. EPA
Derrière Sepp Blatter, le «repenti» Chuck Blazer qui a renseigné le FBI en échange de larges remises de peines. EPA

«Indéboulonnable!» Généralement utilisé pour parler de vieux dictateurs africains qui s’accrochent au pouvoir jusqu’à leur mort, le terme revient aussi régulièrement pour qualifier le Suisse Joseph «Sepp» Blatter, 79 ans, dont dix-sept passés à la présidence de la Fédération internationale de football (FIFA), où il est entré en 1975. Malgré la tempête de scandales qui s’abat sur l’organe directeur du sport roi au niveau mondial, le Haut-Valaisan devrait être reconduit facilement aujourd’hui pour un nouveau mandat de quatre ans à la tête de la fédération sise à Zurich.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.