Passer au contenu principal

Qualifiée, la Suisse serait dans le pot no 2

La Nati pointait au 11e rang du classement de la FIFA de lundi, qui fera foi pour la répartition des équipes pour la Coupe du monde en Russie.

Ricardo Rodriguez et Granit Xhaka se congratulent au coup de sifflet final après la qualification de la Suisse pour le Mondial (Dimanche 12 novembre 2017).
Ricardo Rodriguez et Granit Xhaka se congratulent au coup de sifflet final après la qualification de la Suisse pour le Mondial (Dimanche 12 novembre 2017).
Keystone
Dans le temps additionnel, Ricardo Rodriguez a sauvé toute une nation en dégageant un ballon de but nord-irlandais sur la ligne (Dimanche 12 novembre 2017).
Dans le temps additionnel, Ricardo Rodriguez a sauvé toute une nation en dégageant un ballon de but nord-irlandais sur la ligne (Dimanche 12 novembre 2017).
Keystone
Granid Xhaka et Breel Embolo arrivent au rassemblement de l'équipe de Suisse à Feusisberg (Lundi 29 août 2016).
Granid Xhaka et Breel Embolo arrivent au rassemblement de l'équipe de Suisse à Feusisberg (Lundi 29 août 2016).
Keystone
1 / 66

L'équipe de Suisse, qui perdu quatre places au classement FIFA publié lundi, se retrouverait dans le 2e chapeau si elle se qualifiait pour la phase finale du Mondial 2018, en Russie.

La défaite 2-0 mardi dernier à Lisbonne a donc coûté à la Suisse non seulement la qualification directe pour la Russie, mais aussi sa place dans le top 10 mondial, au profit de l'Espagne (8e, 3) et du Pérou (10e, 2). Or, s'ils avaient gagné à la Luz, Xhaka et Cie auraient été têtes de série à la Coupe du monde pour la deuxième fois de suite!

Tirage au sort mardi

Ce recul porte donc à conséquence pour la suite des opérations. Néanmoins, comme prévu, la sélection nationale est bien tête de série pour les barrages du mois de novembre, dont le tirage au sort sera effectué mardi. Elle affrontera la Grèce, l'Irlande, l'Irlande du Nord ou la Suède en mode aller-retour.

Si elle franchit ce dernier obstacle qui la sépare de la phase finale, la Suisse figurera dans le deuxième des quatre chapeaux qui seront constitués pour le tirage au sort de la Coupe du monde 2018 (1er décembre à St-Pétersbourg). Pour le Mondial 2014, elle était dans le 1er chapeau au côté du Brésil, de l'Espagne, de l'Allemagne, de l'Argentine, de la Colombie, de la Belgique et de l'Uruguay.

Têtes de série

Pour l'édition 2018, les têtes de série seront la Russie (en tant que pays organisateur), l'Allemagne tenante du titre, le Brésil, le Portugal, l'Argentine, la Belgique, la Pologne et la France, soit six équipes européennes sur huit.

La Suisse est l'équipe la mieux classée à la FIFA des huit engagées dans les barrages. Elle précède l'Italie (15e), la Croatie (18e) et le Danemark (19e), les trois autres têtes de série. Les adversaires potentiels de la sélection de Vladimir Petkovic suivent d'assez près: l'Irlande du Nord est 23e, la Suède 25e et l'Irlande 26e, alors que la Grèce est décrochée (47e).

Le tirage au sort des barrages sera effectué mardi à 14h00 au siège de la FIFA, à Zurich. Le statut de tête de série ne garantit pas de recevoir pour le match retour, la première équipe tirée par l'ancien international espagnol Fernando Hierro sera celle qui recevra à l'aller. Le premier acte se jouera entre le 9 et le 11 novembre, le second entre le 12 et le 14 novembre.

(ats)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.