Durant quitte Golden State pour Brooklyn

NBAKevin Durant prend la direction des Nets de Brooklyn où il jouera avec Kyrie Irving, qui arrive lui de Boston.

Après deux titres gagnés avec les Warriors, Kevin Durant a décidé de rejoindre les Nets de Brooklyn. (Photo d'archives)

Après deux titres gagnés avec les Warriors, Kevin Durant a décidé de rejoindre les Nets de Brooklyn. (Photo d'archives) Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Il n'aura fallu attendre que quelques secondes après l'ouverture du marché des transferts en NBA dimanche pour connaître la décision d'un des joueurs les plus convoités: Kevin Durant a choisi Brooklyn et a donné le ton à un mercato qui s'est vite emballé.

Comme elles en ont pris l'habitude depuis quelques étés déjà, les franchises NBA qui traversent une période de prospérité sans précédent grâce à l'explosion des droits TV, ont dépensé 1,5 milliard de dollars (1,3 Mds d'euros) en 45 minutes pour recruter des «agents libres», ces joueurs en fin de contrat qui peuvent rapporter gros.

Selon le magazine Sport Illustrated, 31 des 50 «agents libres» les mieux cotés de la cuvée 2019 ont déjà finalisé leurs nouveaux contrats. Deux joueurs suscitent beaucoup de convoitises lors de ce mercato 2019: l'ailier de Golden State Kevin Durant et Kawhi Leonard qui a conduit Toronto à son premier titre NBA mi-juin.

Durant n'a pas joué longtemps avec les nerfs des supporters des Warriors et des autres franchises. A 18h00, heure de New York (00h00 française, 22h00 GMT), horaire fixé par la NBA pour le début de la «free agency», il a annoncé qu'il quittait Golden State, son équipe depuis 2016 qui pouvait lui offrir un contrat de... 221 millions de dollars, pour Brooklyn.

Il faudra attendre le 6 juillet, comme le stipule le règlement de la NBA, pour que le contrat du double champion NBA et MVP 2014 soit officialisé. Mais on sait déjà que les Nets lui ont offert un contrat dit «maximum» d'une valeur de 164 millions de dollars sur quatre ans.

Durant blessé mais convoité

Brooklyn a mis la main sur l'un des meilleurs marqueurs en activité (32,3 points par match de play-offs), mais devra sans doute attendre la saison 2020-21 pour le voir porter son maillot.

Durant, 30 ans, a en effet été victime d'une rupture d'un tendon d'Achille lors de la finale 2019 perdue par Golden State face à Toronto (4-2). Il a été opéré mi-juin, mais sa convalescence pourrait durer entre huit et douze mois et il lui faudra ensuite plusieurs mois pour retrouver son meilleur niveau.

Le pari était trop risqué pour les New York Knicks qui semblaient pourtant tenir la corde pour recruter Durant. La franchise new-yorkaise, qui n'a plus participé aux play-offs depuis 2013, a renoncé à lui offrir un «contrat max» et a donc jeté Durant dans les bras des Nets pour le plus grand désespoir de ses supporteurs.

«Nous comprenons que certains de nos supporters soient déçus, mais nous restons confiants et optimistes dans notre projet de reconstruction d'une équipe pouvant viser le titre», s'est défendu le président des Knicks Steve Mills.

Brooklyn, éliminé dès le premier tour des play-offs 2019 (4-1 par Philadelphie) ne veut pas s'arrêter à Durant. Selon plusieurs journalistes spécialisés, dont Adrian Wojnarowski, de la chaîne de télévision ESPN, toujours très bien informé, Brooklyn a jeté également son dévolu sur Kyrie Irving.

Les bookmakers récompensent Brooklyn

Les Nets sont prêts à faire signer à l'ancien meneur de Cleveland et de Boston un contrat de quatre ans d'un montant de 141 millions de dollars, même s'il traîne un réputation peu flatteuse de joueur individualiste et semant la zizanie au sein d'une équipe. Brooklyn, contrôlé par le milliardaire russe Mikhail Prokhorov, a aussi sur ses tablettes l'expérimenté pivot américain DeAndre Jordan qui a fait l'essentiel de sa carrière avec les Clippers.

Les grandes manoeuvres lancées par Brooklyn ne sont pas passées inaperçues: les bookmakers ont fait passer la cote des Nets de 25 contre 1 à 18 contre 1 pour le titre 2020, toujours loin du grand favori, les Lakers de LeBron James qui ont déjà recruté, par le biais d'un échange, Anthony Davis et qui rêvent de Kawhi Leonard.

A l'Est toujours, en attendant la très probable arrivée de Kemba Walker à Boston avec à la clef un «contrat max» à 141 millions de dollars sur quatre ans, deux cadors ne sont pas restés inactifs.

Philadelphie s'est assuré les services pour cinq années de plus et 180 millions de dollars de Tobias Harris et d'Al Horford (109 M USD), tandis que Milwaukee a mis 178 millions sur la table pour convaincre Khris Middleton de rester aux côtés du MVP 2019, Giannis Antetokounmpo. Miami a de son côté promis 142 millions de dollars sur cinq ans à Jimmy Butler.

Enfin, Dallas a fait signer au Letton Kristaps Porzingis le contrat le plus important de l'histoire de la franchise texane (158 M USD sur cinq ans) alors que le pivot n'est plus apparu en NBA depuis février 2018 à cause d'une blessure à un genou. Et ce n'est que le début d'une fièvre acheteuse qui va encore s'emballer avec Kawhi Leonard et Klay Thompson. (afp/nxp)

Créé: 01.07.2019, 05h20

Articles en relation

Capela et Sefolosha au cœur d’un marché en ébullition

Basketball Clint Capela et Thabo Sefolosha vont au-devant d’un été potentiellement mouvementé en NBA. Mais pas pour les mêmes raisons. Plus...

Swiss Basketball fait le forcing pour Sefolosha

Basketball La Fédération n'a pas renoncé à convaincre le Vaudois de participer aux préqualifications européennes. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 22 août 2019
(Image: Bénédicte ) Plus...