Passer au contenu principal

Les rameurs vaudois ratent les finales aux Mondiaux

Frédérique Rol (deux de couple léger) et Augustin Maillefer (quatre sans barreur) n'ont pas réussi à terminer dans les trois premiers de leur demi-finale.

La barre était trop haute pour Joel Schürch, Augustin Maillefer, Paul Jacquot et Markus Kessler.
La barre était trop haute pour Joel Schürch, Augustin Maillefer, Paul Jacquot et Markus Kessler.
Keystone

Aux Mondiaux de Linz, la Zougoise Patricia Merz (26 ans) et la Vaudoise de Pully Frédérique Rol (26 ans) ont raté de justesse leur billet pour la finale, en catégorie deux de couple poids léger.

La paire suisse a terminé quatrième de sa demi-finale, remportée par la Nouvelle-Zélande devant la Biélorussie. Elle a terminé avec un retard de 1''43 seulement sur la France, troisième et dernière qualifiée. Merz et Rol participeront donc à la finale B.

Merz et Rol participeront donc à la finale B, samedi à 11h36. Une épreuve qu'elles seront dans l'obligation de remporter pour composter leur billet pour les Jeux olympiques 2020 de Tokyo.

Augustin Maillefer aussi éliminé

Le quatre sans barreur masculin, composé de Markus Kessler, Paul Jacquot, du Vaudois de Renens Augustin Maillefer et de Joel Schürch, n'a pas non plus réussi à se qualifier pour la finale. Il s'en est même fallu de beaucoup, puisque le quatuor a pris la sixième et dernière place de sa demi-finale, à presque 13 secondes du vainqueur (Roumanie), et près de 9 secondes du troisième qualifié (Italie).

Le dernier espoir vaudois de médaille sur le plan d'eau d'eau d'Ottensheim repose donc sur les épaules du Lausannois Barnabé Delarze qui, associé au Lucernois Roman Röösli, fait partie des favoris en deux de couple. Leur demi-finale aura lieu vendredi, peu avant midi.

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.