Passer au contenu principal

Les relayeuses suisses dans le vif du sujet à Athleltissima

Le relais féminin 4 x 100 m constituera jeudi la répétition générale avant les Championnats d'Europe de Zurich (12-17 août) pour le quatuor helvétique et les meilleures formations du continent.

Les relayeuses suisses (ici à Zurich) entreront dans le vif du sujet à Athleltissima (Lausanne).
Les relayeuses suisses (ici à Zurich) entreront dans le vif du sujet à Athleltissima (Lausanne).
Keystone

Le record national (43''21) sera dans le viseur de Mujinga Kambundji, Marisa Lavanchy, Ellen Sprunger et Lea Sprunger.

Les Suissesses seront opposées à la Grande-Bretagne, la France, l'Ukraine, les Pays-Bas, l'Italie et l'Allemagne, soit ce qui se fait de mieux en Europe. «Ce sera notre dernière course avant Zurich. Si nous voulons nous rapprocher du top 3 européen, nous savons ce qu'il nous reste à faire: battre notre record de Suisse dès demain (jeudi)», relève le coach des relayeuses Laurent Meuwly.

Une concurrences plus rude cette année

L'an dernier, les relayeuses suisses avaient soulevé l'enthousiasme en s'imposant à Lausanne. La concurrence s'annonce plus rude cette année, avec notamment l'Allemagne de Verena Sailer, la championne d'Europe 2010 du 100 m, les Pays-Bas de Dafne Schippers et la France de Myriam Soumaré.

Meuwly enregistre les rentrées d'Ellen Sprunger, jusqu'à présent concentrée sur l'heptathon, et de Marisa Lavanchy, remise de sa blessure à un mollet. Mujinga Kambundji, nouvelle recordwoman nationale du 100 m (11''33), est au sommet de sa forme, et en principe aussi Lea Sprunger, toujours très à l'aise en relais même si elle manque parfois de relâchement dans ses courses individuelles.

Huit suisses dans le programme principal

Pas moins de huit Suisses seront en lice dans le le programme principal, en individuel: Mujinga Kambundji et Pascal Mancini sur 100 m, Marquis Richards à la perche, Selina Büchel sur 800 m, Alex Wilson sur 200 m, Yves Zellweger à la longueur, Nathalie Meier au javelot et Kariem Hussein sur 400 m haies.

Numéro 6 européen et no 18 mondial en 2014 (devant Felix Sanchez) avec ses récents 49''08 Genève, Kariem Hussein se révèle cette saison. «J'ai une marge de progression dans tous les secteurs, force, vitesse, technique, endurance...», estime le Thurgovien de 25 ans, venu à l'athlétisme il y a cinq saisons seulement. Avant d'entamer à l'automne la cinquième année de ses études de médecine, il se consacre à fond à son sport jusqu'aux Championnats d'Europe. Pour lui aussi, Athletissima sera la répétition générale avant la finale espérée à Zurich.

(si)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.