Passer au contenu principal

Ricardo Rodriguez élu joueur de l'année

Le latéral gauche succède à son coéquipier en club Diego Benaglio, qui était également nominé cette année en compagnie de Xherdan Shaqiri.

Ricardo Rodriguez, qui enchaîne les prestations de haut vol tant en équipe nationale qu'à Wolfsburg, a été élu joueur de l'année lors des Swiss Football Awards.
Ricardo Rodriguez, qui enchaîne les prestations de haut vol tant en équipe nationale qu'à Wolfsburg, a été élu joueur de l'année lors des Swiss Football Awards.
Keystone
Silvan Widmer, tout fais néo-international, a été désigné révélation de l'année pour s'être imposé, à 21 ans, à l'Udinese.
Silvan Widmer, tout fais néo-international, a été désigné révélation de l'année pour s'être imposé, à 21 ans, à l'Udinese.
Keystone
Haris Seferovic a été récompensé pour avoir inscrit le but le plus important de l'année, ce fameux 2-1 dans les dernières secondes de la première partie du Mondial contre l'Equateur.
Haris Seferovic a été récompensé pour avoir inscrit le but le plus important de l'année, ce fameux 2-1 dans les dernières secondes de la première partie du Mondial contre l'Equateur.
Keystone
1 / 6

Ricardo Rodriguez, qui enchaîne les prestations de haut vol tant en équipe nationale qu'à Wolfsburg, a été élu joueur de l'année lors des Swiss Football Awards distribués à Sarnen. Le latéral gauche succède à son coéquipier en club Diego Benaglio, qui était également nominé cette année en compagnie de Xherdan Shaqiri.

Indiscutable à Wolfsburg - il a disputé les 46 derniers matches de son club en Bundesliga et a été le seul joueur de champ à ne pas perdre une seule minute de la saison 2013/14 en Allemagne - et solidement installé en équipe de Suisse depuis ses débuts internationaux en octobre 2011, Rodriguez a répondu aux attentes lors du Mondial au Brésil.

«Je ne suis qu'un rouage de cette équipe de Suisse qui possède un superbe état d'esprit, a tempéré le latéral. J'apporte simplement ma contribution personnelle afin que nous soyons ensemble couronnés de succès.» Et de conclure en remerciant surtout «mes coéquipiers, avec qui je partage cette récompense, ainsi qu'avec les supporters».

Au revoir Ottmar

Sans surprise, Silvan Widmer, tout fais néo-international, a été désigné révélation de l'année pour s'être imposé, à 21 ans, à l'Udinese. Sans surprise non plus, le titre d'entraîneur de l'année a été attribué à Ottmar Hitzfeld. Une manière sûrement de dire au revoir à celui qui a aujourd'hui pris sa retraite après avoir dirigé la sélection nationale pendant six ans.

Haris Seferovic a pour sa part inscrit le but le plus important de l'année, ce fameux 2-1 dans les dernières secondes de la première partie du Mondial contre l'Equateur, après un travail de titan de Valon Behrami. L'avant-centre de Francfort avait déjà été à l'honneur dans la même catégorie en 2013 pour sa réussite décisive face à Chypre à Genève (1-0). Le FC Zurich a pour sa part été désigné équipe de l'année en Coupe de Suisse, compétition que le FCZ a remportée.

Le FC Lancy récompensé

Chez les dames, Lara Dickenmann (28 ans) a défendu sa couronne avec succès. La joueuse de l'Olympique Lyonnais a été une des pièces essentielles de l'équipe de Suisse qui s'est qualifiée pour sa première phase finale de Coupe du monde (en juin prochain au Canada). «Je suis très heureuse de cette nouvelle récompense, a déclaré Dickenmann. Je veux remercier tous ceux qui ont encore voté pour mois.»

A noter encore que Diego Benaglio a été l'auteur de la parade de l'année face à Lionel Messi en 8e de finale du Mondial, que les Genevois du FC Lancy ont reçu le prix du fair-play, que Cyril Zimmermann a été désigné arbitre de l'année et que Sidinei de Oliveira (Brühl) a inscrit le plus beau but dans les catégories de jeu inférieures.

Les lauréats des Swiss Football Awards:

Joueur de l'année: Ricardo Rodriguez (Wolfsburg).

Joueuse de l'année: Lara Dickenmann (Lyon).

Révélation de l'année: Silvan Widmer (Udinese).

Equipe de l'année en Coupe de Suisse: FC Zurich.

Entraîneur de l'année: Ottmar Hitzfeld (équipe de Suisse).

But le plus important de l'année: Haris Seferovic (2-1 pour la Suisse contre l'Equateur le 15 juin à la Coupe du monde).

Plus beau but de l'année dans les ligues inférieures: Sidinei de Oliveria (Brühl).

Prix du fair-play: FC Lancy.

Arbitre de l'année: Cyril Zimmermann.

Parade de l'année: Diego Benaglio (contre Messi/Arg à la Coupe du monde).

(si)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.