Passer au contenu principal

Les Rockets enchaînent, George crucifie Indiana

Au menu de la nuit, le onzième succès de suite des Rockets de Clint Capela et le retour de Paul George chez les Pacers.

La vie est toujours aussi douce pour Houston et Clint Capela. Les Rockets se sont imposés 108-96 devant Charlotte dans leur salle pour cueillir un onzième succès de rang.

Emmené par sa nouvelle recrue Chris Paul (31 points), le leader de la Conférence Ouest a forcé la décision entre la fin du premier quart-temps et le début du deuxième avec un partiel de... 25-0 qui lui a permis de mener 49-23. Houston tentera la passe de douze ce vendredi lors de la venue de San Antonio, l'équipe qui l'a éliminé au printemps dernier en play-off.

Aligné durant 25 minutes, Clint Capela a inscrit 9 points et a cueilli 11 rebonds pour un différentiel de -9. Sa maladresse au lancer franc - 1 sur 5 - l'a privé d'un nouveau double double. En revanche, il fut très incisif en défense avec 4 contres.

.@CapelaClint throwing it down! ???? pic.twitter.com/9IJZvGP9bf— Houston Rockets (@HoustonRockets) 14 décembre 2017

Les Rockets caracolent en tête de la conférence Ouest avec 22 victoires en 26 matches et affichent le meilleur bilan du Championnat NBA. En revanche, les Hornets, propriété de la légende des Chicago Bulls Michael Jordan, sont au plus mal: ils sont 13e de la conférence Est (10 v-17 d).

Dwight Howard ne ménage pourtant pas sa peine avec ses 26 points, 18 rebonds et trois contres, mais Kemba Walker (13 pts) et Nicolas Batum (9 pts), toujours gêné par son coude gauche, n'ont pas eu leur rendement habituel.

Little too much arc ???? pic.twitter.com/8mBhsYuTXT— Bleacher Report (@BleacherReport) 14 décembre 2017

George crucifie les Pacers

Pour son premier match contre Indiana mercredi, Paul George a crucifié son ancienne équipe et conduit Oklahoma City à une laborieuse victoire 100 à 95. George qui a passé sept saisons sous le maillot des Pacers, n'a pas été épargné par les supporteurs d'Indiana qui l'ont copieusement sifflé à son entrée sur le terrain.

How are you going to boo him and still wear his jersey? ???? pic.twitter.com/Gu1PVUv3a2— Bleacher Report (@BleacherReport) 14 décembre 2017

L'arrière, visiblement nerveux, a livré un match sans relief (12 points, 3 sur 14 au tir), mais a conservé son sang-froid jusqu'au bout et a été décisif dans la dernière minute. Alors qu'Indiana, qui comptait encore onze points de retard à quatre minutes de la sirène (94-83), était revenu à une longueur (96-95), George a réussi une interception et marqué deux lancers francs dans la foulée.

Watch the clutch D in the final seconds from Steven, PG. pic.twitter.com/3jNL0dWKG7— OKC THUNDER (@okcthunder) 14 décembre 2017

Cette 13e victoire de la saison, en 27 matches, doit aussi beaucoup à Steven Adams, une fois n'est pas coutume meilleur marqueur d'OKC avec ses 23 points.

Russell Westbrook était, comme George, dans un jour sans face aux paniers adverses (3 sur 17 au tir), mais il s'est offert son 9e «triple double» de la saison (trois catégories de statistiques à dix unités et plus) avec 10 points, 17 rebonds et 12 passes décisives. «On savait que cela allait être houleux pour (George), mais on était là pour lui», a insisté Westbrook, meilleur joueur (MVP) de la saison 2016-17.

Victor Oladipo qui a rejoint Indiana cet été dans la cadre de l'échange de George, a marqué 19 points avec une réussite en berne (9 sur 26 au tir). Malgré ce revers, le 12e de la saison, en 28 matches, Indiana reste 5e de la conférence Est.

Sefolosha et Utah encore battus

Thabo Sefolosha et Utah traversent, en revanche, une période bien plus difficile. Battu 103-100 à Chicago, le Jazz a concédé une quatrième défaite de rang. Au bénéfice d'un temps de jeu de 16 minutes, Thabo Sefolosha a, face à ses anciennes couleurs, inscrit 3 points pour un différentiel de 2.

Auteur de 29 points, l'international espagnol Nikola Mirotic a été l'homme du match pour les Bulls qui ont fêté une quatrième victoire de rang. Les Bulls abandonnent ainsi le titre du cancre de la Ligue à Atlanta.

Boston solide

Boston reste solidement installé en tête de la conférence Est (24 v-6 d) après son succès face à Denver (124-118) grâce aux 33 points de Kyrie Irving. Mais les Celtics, dominés aux rebonds (48 à 30), ont souffert: ils ont encaissé 118 points, record égalé cette saison, et ils ont dû s'en remettre à leur adresse au tir (59,5%).

Toronto a conforté sa 3e place à l'Est (18 v-8 d) avec un succès à Phoenix grâce aux 37 points de DeMar DeRozan, dont 18 lors de la 3e période.

(afp/ats/jsa)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.