Federer se hisse sereinement en demi-finale

TennisLe Bâlois n’a fait qu’une bouchée (6-4 6-4) du Polonais Hubert Hurkacz à Indian Wells. Il rencontrera Rafael Nadal dans le dernier carré.

Roger Federer n'a pas connu d'alerte sérieuse dans son quart de finale face à Hubert Hurkacz.

Roger Federer n'a pas connu d'alerte sérieuse dans son quart de finale face à Hubert Hurkacz. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Il n’avait empoché qu’un peu moins de 700'000 dollars sur l’ensemble de sa carrière. Vendredi sous le soleil californien, Hubert Hurkacz – le tennisman qui frappe la balle en fermant les yeux – a touché un chèque de 182'000 dollars pour sa présence surprise en quart de finale du Master 1000 d’Indian Wells. C’est beaucoup dire…

Au-delà de ces considérations financières, le Polonais de 22 ans, matricule 67 à l’ATP, affrontait pour la première Roger Federer. Le moins que l’on puisse écrire, c’est que le géant de Wroclaw (196 cm pour 81 kg) au service de plomb n’a pas éprouvé le moindre complexe face à celui qu’il qualifie lui-même «d’un de ses modèles et idoles, au même titre que le basketteur Michael Jordan». Ses victoires depuis le début de la semaine face à Donald Young, Lucas Pouille, Kei Nishikori et Denis Shapovalov – tous nettement mieux classés que lui à l’exception du premier nommé - lui avaient il est vrai ôté toute appréhension.

Nice job!

Le «hic» pour le brave Hurkacz, qui fréquentait encore le circuit Challenger en début de saison, c’est qu’il est «tombé» sur un Roger Federer qui n’a rien, mais alors strictement rien donné. Impérial sur sa mise en jeu (quel relâchement dans son mouvement!), toujours aussi impressionnant dans sa propension à varier les longueurs et les effets de balles, le Bâlois de 37 ans (ATP 4) a géré son match avec la rigueur et la maestria qu’on lui connaît. Nice job!

Au premier set, «astiqué» en 31 minutes, le quintuple vainqueur d’Indian Wells n’a eu besoin que d’un break, au cinquième jeu, pour s’imposer 6-4. Sur sa lancée, «RF» a ensuite récidivé au troisième jeu de la deuxième manche, réduisant à néant les espoirs du Polonais. Il n’a ensuite pas connu la moindre alerte, sinon deux petites (deux balles de break sauvées), pour conclure sereinement 6-4.

Salade russe ou sangria?

Dans le dernier carré, Roger Federer - en route pour une 28e couronne en Master 1000 - rencontrera Rafael Nadal, tête de série numéro 2, vainqueur vendredi du Russe Karen Khachanov, tête de série numéro 12, après deux heures et 16 minutes de jeu 7-6, (7/2), 7-6 (7/2).

Le Suisse et l’Espagnol ont déjà croisé à 38 reprises leurs raquettes sur le circuit professionnel. Mais si Nadal mène 23 à 15 dans ce «head-to-head» d’un des plus grands classiques du tennis contemporain, Federer a remporté les cinq dernières confrontations directes. Dont la toute dernière 6-4 6-3 en finale du Master 1000 de Shanghai en 2017. C’était sur surface dure extérieure. Exactement comme celle d’Indian Wells… (nxp)

Créé: 15.03.2019, 20h25

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Paru le 21 mars 2019.
(Image: Bénédicte ) Plus...