Roger Federer: «Je suis content mais je suis dans l'inconnu»

TennisTouché aux adducteurs et miraculé contre Tennys Sandgren, le Bâlois est revenu sur ce quart de finale au scénario improbable.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Roger Federer, vous êtes-vous à un moment fait à l'idée que c'était fini? Et quand avez-vous repris espoir en vos chances de victoire?

Oui, on passe par différents sentiments. J'imagine que je suis revenu du temps mort médical en étant encore un peu inquiet de comment la rencontre se déroulait pour moi, et cela n'a pas aidé. Tu espères parfois régler tes problèmes avec une pause mais ce n'a pas vraiment été le cas. Le troisième set s'était déjà à moitié envolé, il s'agissait surtout de voir ce que je pouvais faire avec ce que j'avais. C'est vraiment quand j'ai gagné la quatrième manche que j'ai pensé que je pouvais tourner les choses. Après, il servait bien et je peinais à me procurer des opportunités de break. Mais à 4-2 au 5e, j'ai senti qu'en continuant sur cette voie, cela pourrait tourner pour de bon en ma faveur.

A quel moment avez-vous ressenti une douleur? En quoi cela vous gênait-il?

Cela a débuté dans le deuxième set. C'était problématique en défense… Heureusement, c'est venu petit à petit. C'est mieux que d’un coup, ce qui prouve que ce n'est pas très grave… mais ce n’est pas vraiment parti non plus. J’ai pris beaucoup d’anti-inflammatoires. Et pour ne pas aggraver les choses, j’ai arrêté de jouer trop explosif. J'ai essayé de rester dans l'échange, dans le match. Et quand tu sens que ça ne s’aggrave pas, tu te relâches. Aussi quand tu n’y crois plus trop… tu joues un peu plus relâché. Ça m'a aidé à ne pas griller trop d'énergie à la fin. Mais je suis incroyablement chanceux aujourd'hui.

Au regard de votre état physique et de votre niveau de jeu, pensez-vous pouvoir aller plus loin dans ce tournoi?

Si je peux survivre à un match comme celui-là ou à celui contre Millman, oui, bien sûr. J'y crois toujours jusqu'à ce que ce soit terminé, au moment où c'est l'heure de saluer votre adversaire. Je n'ai pas le sentiment d'avoir gaspillé trop d'énergie sur le plan mental aujourd'hui parce que j'ai rapidement pris conscience que les choses n'iraient pas exactement dans le sens que je voulais. Quand on était au 5e set, je me suis dit 'oh c'est déjà le 5e?' Je ne me sens pas épuisé physiquement comme contre Millman. J'ai très bien récupéré de cette bataille et je suis optimiste actuellement sur ma faculté de récupération. Je dois dire que je me sens même très bien maintenant.

Serez-vous apte à disputer la demi-finale?

Je l'espère. C'est une contracture aux adducteurs, c'est comme ça que je l'ai ressenti. Il faudra regarder comment je me sens ce soir et demain au réveil. Et puis on décidera quoi faire. Dès la fin de la conférence de presse, je vais me faire masser et discuter avec le docteur en Suisse. Peut-être qu'il faudra passer un scanner mercredi. On va décider quoi faire. Il faudra prendre les bonnes décisions. Je suis content mais en même temps, je suis dans l'inconnu donc c'est difficile de totalement apprécier.

Créé: 28.01.2020, 12h01

Articles en relation

Roger Federer invente le miracle sur une jambe!

Tennis Blessé, Roger Federer a sauvé sept balles de match contre Tennys Sandgren. Sera-t-il sur le court jeudi en demi-finale? Plus...

«J’aimerais réussir à mieux enchaîner vers l’avant»

Tennis Roger Federer était soulagé d’avoir géré «le match d’après» contre Marton Fucsovics. Sa réaction. Plus...

Roger Federer se dérouille puis déroule

Tennis Engoncé en début de match, Roger Federer a ensuite parfaitement géré les imprécisions de Marton Fucsovics (4-6, 6-1, 6-2, 6-2). Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.