Passer au contenu principal

Un Romand à la tête d’une flotte de monstres des mers

Julien di Biase dirige le SailGP, un championnat par nations dont l’épilogue se joue dès ce vendredi à Marseille.

Julien di Biase, ancien administrateur du Centre d’entraînement à la régate (CER) de Genève.
Julien di Biase, ancien administrateur du Centre d’entraînement à la régate (CER) de Genève.
DR

«Au lendemain de la perte de la Coupe de l’America avec Oracle face aux Néo-Zélandais, en 2017, nous nous sommes demandé ce que nous allions faire par la suite», explique Julien di Biase, ancien administrateur du Centre d’entraînement à la régate (CER) de Genève. «On voulait quelque chose de nouveau. La Coupe est souvent une course à la technologie sur le court terme. Nous avions plutôt envie de développer un circuit viable sur la longueur.»

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.