Passer au contenu principal

Ils vont rouler leur bosse sur la piste de Champel

Quelque 250 pilotes se disputent ce week-end les titres nationaux élite et deux manches de Swiss Cup.

Sur sa piste fétiche du Bout-du-Monde, Mathis Gantner est prêt à faire des étincelles.
Sur sa piste fétiche du Bout-du-Monde, Mathis Gantner est prêt à faire des étincelles.
DR

Au Bout-du-Monde, la piste est prête à servir de rampe de lancement au championnat de Suisse juniors et élite, épreuve majeure d’un week-end de haute voltige cycliste. Pour l’occasion, elle a été reliftée et ripolinée. Son revêtement tout neuf devrait servir les desseins des meilleurs pilotes du pays, dont le Genevois Renaud Blanc et son grand rival, le Zurichois David Graf. «J’espère que nos coureurs sauront profiter de l’avantage du terrain pour se mettre en évidence», note Steeve Matthey, le président du club genevois.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.