Passer au contenu principal

Servette rendra visite au champion pour la rentrée

Le 21 juillet, le néo-promu «grenat» commencera sa saison de Super League contre YB, à Berne. Pour la «première» de Henchoz, Sion recevra Bâle tandis que Xamax se déplacera à Thoune.

Alain Geiger et Servette commenceront la saison à Berne avant d'accueillir Sion six jours plus tard.
Alain Geiger et Servette commenceront la saison à Berne avant d'accueillir Sion six jours plus tard.
Keystone

Après des semaines d’attente marquées par plusieurs fuites, le calendrier officiel de la saison 2019-2020 est tombé. Il a été officialisé ce jeudi par la Swiss Football League qui l’a publié sur son site.

A l’heure des trois coups, le FC Sion de Stéphane Henchoz aura le redoutable honneur d’ouvrir les feux le samedi 20 juillet en recevant finalement Bâle à Tourbillon (19h) pour un premier choc qui permettra de mieux situer les forces valaisannes. En championnat, le club sédunois n’a plus battu à domicile les Rhénans depuis le 1er mai 2011 (3-0) – 13 échecs et 3 nuls ont suivi.

Au même moment, NE Xamax et son nouveau coach Joël Magnin joueront à Thoune pour une «première» sortie nettement plus abordable. Le «miraculé» de la Maladière reste sur un succès fêté 2-0 dans l’Oberland le 5 mai dernier grâce à des réussites d’Ademi (75e) et Ramizi (93e).

Pour son retour dans l’élite helvétique, Servette se déplacera le lendemain à Berne pour retrouver Young Boys dans un rendez-vous entre champions. Pour se donner du courage, le néo-promu «grenat» pourra se dire qu’il l’avait emporté lors de son dernier passage dans la capitale (victoire 2-0 le 7 avril 2013). Saint-Gall – Lucerne et Zurich – Lugano complètent les affiches de la première journée.

Le premier derby romand de la saison aura pour cadre le stade de Genève et se disputera dès la deuxième journée. Le samedi 27 juillet à partir de 19 heures, Servette accueillera Sion pour des retrouvailles qui s’annoncent déjà chaudes. Une date «malheureuse» si l’on songe que Genève est vidée de ses habitants à cette période de l’été. La dernière confrontation officielle entre les deux clubs remonte au printemps 2013 et avait largement souri aux Genevois (4-0 à la Praille). De son côté, NE Xamax sera à nouveau confronté à un adversaire bernois, beaucoup plus redoutable, quand bien même les Neuchâtelois ont battu YB ce printemps à la Maladière (1-0), un YB qu’ils retrouveront le dimanche 28 juillet. Bâle – Saint-Gall, Lugano – Thoune et Lucerne – Zurich seront les autres affiches de cette deuxième ronde.

Après une mise en train plutôt gratinée, une question s’impose: où se retrouveront les Romands après deux journées? Lequel d’entre eux aura le mieux négocier son départ?

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.