Passer au contenu principal

Stefan Küng: «Les tuyaux sont nettoyés»

Le Thurgovien, 7e du prologue du Tour de Romandie, était tout sauf abattu, mardi à Neuchâtel. Vivement la suite!

Le Thurgovien est satisfait de sa course.
Le Thurgovien est satisfait de sa course.
Keystone

Stefan Küng, vous visiez la victoire lors de ce prologue et pourtant, on ne vous sent pas trop déçu par cette 7e place…

Non, parce que j’ai fait ma course. J’ai tout donné, il m’a juste manqué la petite part d’explosivité supplémentaire. Même si je me sentais de mieux en mieux à l’entraînement, cela s’explique sans doute par le fait que je sors des Classiques – ce n’est pas évident d’enchaîner avec un effort violent comme celui-ci. Aujourd’hui (ndlr : mardi), j’ai eu l’impression qu’il y avait encore quelques bouchons dans les tuyaux. Maintenant, c’est fait, ils sont nettoyés. Je suis prêt pour la semaine.

Le parcours, très technique, vous a-t-il posé des soucis?

Il y avait beaucoup de difficultés, avec tous les virages, toutes les petites bosses, notamment sur les pavés. Ça se passe tellement vite, sur un tel parcours, qu’on n’a même pas le temps de réfléchir.

Comment envisagez-vous la suite, désormais?

Il reste quatre étapes en lignes, puis le chrono de dimanche à Genève. Donc cela fait cinq opportunités pour aller chercher une victoire et c’est ce que je veux faire. Demain (ndlr: mercredi entre Neuchâtel et La Chaux-de-Fonds), ce ne sera peut-être pas l’idéal pour s’échapper, mais on verra par la suite. En tout cas, ils annoncent un temps typiquement Tour de Romandie, donc ce n’est pas mal pour moi (sourire).

Vous aviez en effet fêté vos deux victoires d’étape sous le déluge, en 2015 et 2017. Un bon présage?

Oui, dès qu’il fait froid et pluvieux, je sais que c’est à moi de m’exprimer (Rires).

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.