Passer au contenu principal

Euro 2016La Suède d'Ibrahimovic face au Danemark en barrage

Les autres confrontations sont: Ukraine-Slovénie, Bosnie-Herzégovine-Eire et Norvège-Hongrie.

Keystone

Duel scandinave en vue: la Suède de Zlatan Ibrahimovic se frottera au Danemark, où se disputera le match retour, lors des barrages à l'Euro 2016. Ceux-ci comprennent aussi l'opposition entre la Bosnie-Herzégovine et l'Eire, d'après le tirage au sort effectué à Nyon.

Les deux autres confrontations sont Ukraine-Slovénie et Norvège-Hongrie. Les matches aller et retour se disputeront entre les 12 et 17 novembre pour déterminer les quatre derniers qualifiés au tournoi programmé en France (10 juin-10 juillet).

Les huit barragistes avaient été partagés en deux groupes en fonction de leur coefficient UEFA, entre quatre têtes de série et les autres, mais cela ne préjugeait pas de recevoir au match aller: l'ordre des matches était également soumis au tirage au sort.

Et le hasard, sorti des mains de «l'Ange Vert» Dominique Rocheteau, qui a procédé au tirage, a fait que trois têtes de série vont avoir l'inconvénient de recevoir au match aller.

«Je ne veux pas manquer l'Euro»

Par la stature de son capitaine, la Suède était attendue, d'autant qu'elle a raté son dernier barrage en date, pour la Coupe du monde 2014, en cédant face au Portugal de Cristiano Ronaldo.

«Zlatan» a eu 34 ans début octobre, et le rendez-vous contre les Danois représente pour l'attaquant sans doute sa dernière occasion de participer à un tournoi international. Échéance d'autant plus cruciale pour le charismatique buteur du PSG que l'Euro se dispute en France, l'autre pays qui l'idolâtre.

«Je ne veux pas manquer l'Euro, je ne peux vraiment pas imaginer que ce tournoi se déroule sans moi», a-t-il d'ailleurs lâché cette semaine sur le site néerlandais «Voetbal International». Il reste un petit mois d'ici les barrages et toute la Suède scrutera l'état de forme de son «Zlatan» national, auteur de 8 buts en qualifications (pour un total de 59 en 109 sélections).

La Suède, qui évite l'Eire, adversaire le plus huppé, rencontre une équipe du Danemark qui semble en déclin, devancée par l'Albanie dans son groupe de qualifications. Parmi les huit barragistes, les deux seuls qui avaient déjà disputé cette épreuve pour l'Euro 2012, l'Eire et la Bosnie, se feront face.

Contre la Slovénie, l'Ukraine tentera de passer pour la première fois l'épreuve d'un barrage après y avoir échoué lors de ses cinq tentatives (Euros et Mondiaux confondus). L'opposition Norvège-Hongrie accouchera d'un revenant: les Scandinaves n'ont plus disputé de tournoi international depuis l'Euro 2000, et les Magyars depuis le Mondial 1986.

AFP

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.