La Suisse bat la Slovaquie à Fribourg

BasketballLa Suisse a démontré toute sa force de caractère pour sa deuxième sortie lors des pré-qualifications de l'Euro 2021.

Une défaite face à la Slovaquie jeudi soir à Fribourg aurait été rédhibitoire.

Une défaite face à la Slovaquie jeudi soir à Fribourg aurait été rédhibitoire. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Les hommes de Gianluca Barilari ont battu la Slovaquie 83-80 après prolongation. Dominée de 15 points en novembre à Skopje par une équipe de Macédoine qui s'était imposée en Slovaquie trois jours plus tôt, la Suisse peut donc toujours espérer poursuivre l'aventure dans ces pré-qualifications. Le vainqueur de chacune des trois poules sera directement qualifié pour la deuxième phase, et seul le meilleur deuxième les accompagnera. Une défaite face à la Slovaquie jeudi soir à Fribourg aurait donc été rédhibitoire.

Gianluca Barilari, qui s'appuie sur un effectif peu expérimenté, n'a pourtant pas pu compter sur tous ses hommes forts jeudi. Les «mercenaires» Jonathan Dubas et Jonathan Kazadi ont dû renoncer sur blessure, tout comme le prometteur Natan Jurkovitz. Les 201 cm de Dubas et ceux de Jurkovitz n'auraient sans doute pas été de trop face à une équipe slovaque mieux armée en muscles sous les panneaux.

Cotture et Mladjan en costauds

Leur absence ne s'est pourtant guère ressentie dans la raquette: les Slovaques - entraînés par l'ex-coach des Lions de Genève Ivan Rudez - n'ont capté au final qu'un rebond de plus que leurs adversaires (46-45). Les deux «grands» ont il est vrai sorti le grand jeu côté helvétique: désigné homme du match, Arnaud Cotture a réussi 23 points, 6 rebonds et 2 contres, alors que Marko Mladjan s'est fait l'auteur de 21 points, 18 (!) rebonds et 4 passes décisives.

C'est d'ailleurs Marko Mladjan qui a sonné la révolte à l'entame de la deuxième mi-temps, alors que la Suisse accusait sept longueurs de retard à la pause (31-38). Et c'est encore l'ailier-fort des Lions de Genève qui a montré la voie à suivre dans l'ultime quart-temps, entamé sur le score de 52-60 après que son équipe avait encaissé un sec 0-10.

«Nous nous sommes battus»

La Suisse est revenue peu à peu au score dans le dernier quart, égalisant à 71-71 grâce à Marco Portannese à 1'23'' de la fin du temps réglementaire. Elle aurait même pu l'emporter avant la prolongation, mais le capitaine Brian Savoy (8 points, 7 rebonds, 7 assists) manquait un tir désespéré au «buzzer». Les Helvètes forçaient finalement la décision en «overtime», prenant six points d'avance (79-73) avant d'assurer le coup sur la ligne des lancers-francs.

«Nous sommes restés constants tout au long de cette partie. Nous leur avons laissé trop de rebonds offensifs en première mi-temps, mais nous nous sommes battus pour gommer cette différence en deuxième période. Nous étions parfaitement préparés pour ce match», a expliqué Arnaud Cotture. «Le groupe progresse pas à pas, grâce à une superbe mentalité, s'est réjoui Gianluca Barilari. Il aurait été facile de parler de nos blessés. Mais notre force, c'est notre unité.» (ats/nxp)

Créé: 22.02.2018, 21h30

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.