Passer au contenu principal

La Suisse s’incline en Islande

La sélection nationale a perdu 83-82 pour son deuxième match de pré-qualifications pour l’Euro 2021. Rien n’est perdu pour autant.

Tout est encore ouvert pour Capela (à g.) et Mladjan.
Tout est encore ouvert pour Capela (à g.) et Mladjan.
Keystone

Gianluca Barilari, sélectionneur national, pourra remercier les Portugais qui ont battu l’Islande durant la semaine. Grâce à ce résultat, la défaite de son équipe chez les Vikings n’est pas rédhibitoire dans la qualification pour l’Euro 2021. Mais que cette défaite fait mal puisque cette rencontre s’est jouée sur une dernière possession et sur un panier ahurissant de Martin Hermansson.

L’équipe de Suisse a pourtant longuement mené au score après un début de match bien maîtrisé. Après avoir pris 12 longueurs d’avance après seulement 7 minutes de jeu (8-20), les Helvètes ont vu les Islandais revenir au score à la suite de quelques fautes évitables (19-25, 10e). Le yo-yo s’est poursuivi lors du second quart-temps. De 21-32 en faveur des hommes de Gianluca Barilari, le score est revenu à 32-32. En fin de mi-temps, l’impact offensif de Jonathan Kazadi ont permis aux Suisses d’atteindre la pause avec quatre longueurs d’avance.

Victoire au buzzer

Lors du troisième quart-temps, les Vikings ont pris la tête pour la première fois depuis de nombreuses minutes (45-43, 23e). Deux tirs primés de Dusan Mladjan et Robert Kovac ont redonné un peu d’air à la sélection nationale qui a viré à nouveau en tête après trois périodes (58-62). Un excellent passage de Dusan Mladjan (6 points et un ballon volé) a mis les Suisses sur le chemin du succès pour passer le score de 65-66 à 65-72. En toute fin de match, la Suisse a pris une longueur d’avance (81-82) grâce à cinq points de Robert Kovac. Mais, au buzzer, Martin Hermansson a offert la victoire à son équipe.

Mercredi, la Suisse ira défier le Portugal à Sines. En cas de victoire chez les Lusitaniens, les Helvètes disputeront une finale à Montreux contre l’Islande. Après deux matches, Clint Capela & Cie ont toutes les cartes en mains pour passer cette phase de pré-qualifications en vue de l’Euro 2021.

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.