Beat Feuz remporte la descente du Lauberhorn

Ski alpinParti avec le dossard numéro un, le Bernois a dominé la course pour la deuxième fois de sa carrière. Seul le Norvégien Aksel Lund Svindal a contesté sa suprématie à Wengen

Beat Feuz n'a pas fait dans le détail à Wengen.

Beat Feuz n'a pas fait dans le détail à Wengen. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Superbe Beat Feuz! Le Bernois a remporté la descente du Lauberhorn à Wengen en devançant de 0''18 le Norvégien Aksel Lund Svindal et de 0''67 l'Autrichien Matthias Mayer.

On savait qu'il aimait cette descente, Beat Feuz. Il faisait même partie des favoris de l'épreuve. Vainqueur en 2012, deuxième en 2015, le Bernois a accroché le Lauberhorn pour la deuxième fois de sa carrière. Le champion du monde en titre signe le neuvième succès en Coupe du monde, le 6e en descente. Sous les yeux de 35'000 spectateurs, dont ceux du président de la Confédération Alain Berset, le Bernois a profité de son dossard un pour établir le chrono de référence. De la Traverse à la Tête de chien, de la Bosse à Minsch au Kernen-S en passant par le Carrousel, Feuz a dominé son sujet sur une piste immaculée.

Un coup de poker payant

«Comme en 2012, ce fut une journée magnifique, a lancé le héros du jour au micro de SRF. Avec un ciel parfaitement bleu.» Et le vainqueur du jour d'analyser sa performance: «Tant l'entrée que la sortie du Kernen-S n'étaient de loin pas parfaites. Je me suis bien rattrapé par la suite, mais tout n'était pas optimal.» Le Bernois est aussi revenu sur son coup de poker gagnant, lui qui a choisi le premier dossard et qui a dû ouvrir la piste: «Le coup de poker, c'est que quand il fait beau, la partie du haut a tendance à ralentir», a expliqué le vainqueur du jour.

Derrière lui, on retrouve Aksel Lund Svindal, le dernier à avoir maîtrisé le Lauberhorn en 2016 puisque la descente n'avait pu avoir lieu l'an passé. Le Norvégien a donné des sueurs froides au public et à Beat Feuz. Encore en vert au dernier temps intermédiaire (0''02 d'avance), le Viking a perdu du temps sur les ultimes hectomètres de la piste.

«L'écart est faible, a précisé le Norvégien. Mais à Beaver Creek, c'était l'inverse et c'est moi qui avait bénéficié des centièmes en ma faveur.» Il fut pourtant le seul à pouvoir contrecarrer la domination d'un Beat Feuz qui peut maintenant se tourner vers Kitzbühel sur une Streif qu'il apprécie énormément aussi. «Je ne peux pas nier que je suis actuellement au top de ma forme», a avoué le Bernois avant de filer en Autriche.

Un temps de carte postale

Les autres coureurs suisses n'ont pas eu autant de bonheur que leur chef de file. Gilles Roulin a réussi une très belle course pour son premier Lauberhorn avec une 14e place à 2''00 du vainqueur, juste devant le Grison Gian Luca Barandun. Course correcte pour Marc Gisin, 19e. Mauro Caviezel, 22e, et surtout Patrick Küng, 31e, ont en revanche déçu.

Si le résultat comble de joie le nombreux public, la carte postale est parfaite pour l'office du tourisme bernois. Pour la première fois, la course était diffusée en prime-time en Chine. Le tableau idyllique offert par le Mönch, l'Eiger et la Jungfrau en toile de fond sous un ciel bleu magnifique aura à n'en pas douter fait une publicité d'enfer pour la station de l'Oberland.

Créé: 13.01.2018, 13h53

Articles en relation

Muffat-Jeandet gagne le combiné, Caviezel 6e

Ski alpin Le Français Victor Muffat-Jeandet a remporté le combiné de Wengen. Le Suisse Mauro Caviezel est au 6e rang. Plus...

Les Suisses encore en retrait à Wengen

Ski alpin Beat Feuz n'a signé que le 17e temps du dernier entraînement sur le Lauberhorn. Carlo Janka, le 21e. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.