L'incroyable exploit du FC Bâle

Europa LeagueLes Rhénans ont réussi l'exploit d'aller s'imposer 2-1 à Salzbourg (aller 0-0) alors qu'ils ont joué à dix dès la 9e!

Streller a marqué à la 50e.

Streller a marqué à la 50e. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le FC Bâle jouera les quarts de finale de l'Europa League comme la saison dernière. Les Rhénans ont réussi l'exploit d'aller s'imposer 2-1 à Salzbourg (aller 0-0) alors qu'ils ont joué à dix dès la 9e!

Le champion de Suisse a pourtant eu très chaud. Copieusement dominé, il a vu les Autrichiens bénéficier de nombreuses occasions en première période. Mais seul Soriano (22e) parvenait à concrétiser l'emprise que son équipe avait sur la rencontre. Le gardien Sommer, comme souvent, se montrait impeccable dans son but, sauvant plusieurs fois des situations dangereuses.

Renversement de la situation

Après le repos, Bâle renversait la situation sur deux corners de Fabian Frei, exploités d'abord par Streller (50e) puis par Sauro (60e). Salzbourg, sonné, n'allait pas pouvoir réagir. Et le FCB écrivait ainsi un nouveau chapitre glorieux dans le livre de ses exploits sur la scène européenne.

Dès le coup d'envoi, le club autrichien a mis une terrible pression sur la défense rhénane. La tâche des visiteurs se compliquait très sérieusement à la 9e avec l'expulsion du défenseur tchèque Suchy, auteur d'un tacle par derrière qui ne laissait pas d'autre choix à l'arbitre que de brandir un carton rouge. Salzbourg continuait de presser tant et plus, et Kampl trouvait moyen de rater le but vide (11e) sur un centre de Mané.

Match interrompu

L'équipe autrichienne finissait toutefois par trouver la récompense logique à sa nette domination: servi par Kampl, le capitaine Soriano ne laissait aucune chance à Sommer (22e), signant son 8e but dans cette campagne européenne. Le portier du FCB évitait ensuite le pire en sauvant devant Ilsanker (24e) puis Mané (29e).

La partie était ensuite interrompue durant environ un quart d'heure, en raison du comportement stupide de certains supporters bâlois, qui lançaient des objets sur la pelouse. Le président Heusler tentait de les calmer alors que les joueurs étaient retournés aux vestiaires.

Après la pause, Salzbourg poussait pour faire le break. Soriano manquait une grosse occasion à la 47e, après une action Kampl - Mané. Le FCB avait cependant le mérite de jouer sa chance à fond quand elle se présentait. Et sur un corner de Frei, l'irremplaçable Streller plaçait une tête imparable (50e) qui remettait son équipe sur les bons rails.

Incroyable

L'incroyable se produisait dix minutes plus tard. Un nouveau corner de Frei, une remise d'Ajeti et Sauro signait le 1-2 de la tête, profitant de la sortie plus qu'hésitante du gardien Gulasci.

Les Autrichiens accusaient alors nettement le coup, eux qui devaient désormais marquer deux fois pour se qualifier. Une mission qui s'avérait impossible, d'autant plus que Sommer s'interposait deux fois sur des essais d'Alan (79e/84e), peu avant que le Brésilien n'écope d'un second avertissement (86e).

L'exploit du FC Bâle est de taille: Salzbourg n'avait plus perdu chez lui depuis 30 matches, une série débutée en août 2012. Reste à espérer que le comportement imbécile d'une frange de ses fans ne lui vaudra pas les foudres de la commission de discipline de l'UEFA.

Créé: 20.03.2014, 20h56

Articles en relation

Le FC Bâle croit à sa qualification face à Salzbourg

Europa League Le FC Bâle joue gros jeudi soir (21h05) à Salzbourg en 8e de finale retour de l'Europa League. A la veille de cette rencontre, l'entraîneur Murat Yakin affichait sa décontraction coutumière. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.