Passer au contenu principal

Scandale FIFASuspensions de Blatter et de Platini réduites à 6 ans

La peine prononcée contre les deux dirigeants du foot a été revue à la baisse. Sepp Blatter va néanmoins se tourner vers le TAS.

L'ancien patron de la Fifa Sepp Blatter a l'intention de poursuivre l'instance dirigeante du football mondial et son président actuel Gianni Infantino pour avoir diffusé de «fausses informations» et porté atteinte à sa réputation. (Mercredi 8 mai 2019)
L'ancien patron de la Fifa Sepp Blatter a l'intention de poursuivre l'instance dirigeante du football mondial et son président actuel Gianni Infantino pour avoir diffusé de «fausses informations» et porté atteinte à sa réputation. (Mercredi 8 mai 2019)
AFP
Sepp Blatter: «J'aimerais bien qu'on en finisse. Si le cas est clos devant la justice suisse, il n'y a pas de raison d'avoir eu un cas à la FIFA. Ce que je veux faire c'est travailler du côté de la justice suisse mais aussi voir les arguments nécessaires pour obtenir une cassation de la décision de la commission d'éthique.» (8 mars 2018)
Sepp Blatter: «J'aimerais bien qu'on en finisse. Si le cas est clos devant la justice suisse, il n'y a pas de raison d'avoir eu un cas à la FIFA. Ce que je veux faire c'est travailler du côté de la justice suisse mais aussi voir les arguments nécessaires pour obtenir une cassation de la décision de la commission d'éthique.» (8 mars 2018)
Keystone
Les enquêteurs américains ont mis en évidence que des dirigeants du football mondial avaient reçu des pots-de-vins et commissions pour l'attribution de phases finales de Coupe du monde et la cession de droits TV et commerciaux.
Les enquêteurs américains ont mis en évidence que des dirigeants du football mondial avaient reçu des pots-de-vins et commissions pour l'attribution de phases finales de Coupe du monde et la cession de droits TV et commerciaux.
Keystone
1 / 127

Les suspensions de Sepp Blatter et Michel Platini ont été réduites de huit à six ans en appel par la commission des recours de la FIFA, a annoncé l'instance dirigeante du football mondial. Le Valaisan s'est dit «profondément déçu» par la décision rendue mercredi et vouloir continuer le combat. Les deux hommes peuvent encore faire appel devant Tribunal arbitral du sport (TAS), ce qu'ils ont tous deux déjà annoncé vouloir faire.

Le 21 décembre dernier, Blatter, président démissionnaire de la FIFA, et Platini, président de l'UEFA, avaient été suspendus par la commission d'éthique de la FIFA pour une durée de huit ans de toute activité liée au football.

Suspension à vie rejetée

Dans le même temps, la commission des recours a rejeté l'appel de la chambre d'instruction de la FIFA qui estimait que cette peine de huit ans n'était pas suffisante. Dans ses réquisitions, elle avait réclamé contre les deux hommes une suspension à vie.

«La commission de recours a partiellement confirmé la décision de la chambre de jugement de la commission d'éthique concernant Joseph Blatter et Michel Platini dont la suspension a été réduite de huit à six ans», a indiqué la FIFA dans un communiqué.

La commission a rejeté les appels des deux hommes, estimant qu'ils étaient bien coupables d'avoir violé quatre articles du code d'éthique et étaient coupables notamment de conflit d'intérêt. Mais les preuves présentées «n'ont pas permis de montrer qu'ils étaient coupables de corruption», a ajouté la commission de recours.

Pour services rendus au foot

Pour réduire leur peine, la commission des recours a pris en compte «les activités et les services» que les deux hommes ont «rendu à la FIFA, à l'UEFA et au football pendant des années».

Les deux hommes n'en restent pas moins suspendus pour six ans de toute activité liée au football, une peine qui prive Platini de la présidence de l'UEFA. Blatter devra en outre payer une amende de 50'000 francs et Platini de 80'000.

Election impossible

Dans l'impossibilité d'épuiser tous ces recours dans les temps, Platini, présenté comme un des grands favoris à l'élection présidentielle de la FIFA, avait finalement renoncé à se présenter à l'élection programmée vendredi.

(si/afp)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.