Timea Bacsinszky s'est liquéfiée à New York

TennisLa Vaudoise a arraché un set décisif avant d'encaisser une cinglante roue de vélo contre la Serbe Krunic.

C'est déjà fini à Flushing Meadows pour Timea Bacsinszky.

C'est déjà fini à Flushing Meadows pour Timea Bacsinszky. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Timea Bacsinszky devra encore patienter avant de renouer avec la victoire en Grand Chelem. Quinze mois après son dernier succès à Wimbledon, la Vaudoise tenait pourtant une occasion en or face à Aleksandra Krunic (WTA 49). Longtemps spécialiste de double, la Serbe possède certes une jolie main. Mais son manque de puissance et de coffre l’aurait transformée en amuse-bouche idéal pour «l’ancienne Timea Bacsinszky».

Seulement depuis sa blessure à la main, «Timi» court après sa forme et sa confiance d’antan. Alors bien sûr, la fournaise du court No 10 de Flushing Meadows n’était sans doute pas le cadre idéal pour remonter le temps. Mais les conditions extrêmes ne peuvent pas tout expliquer; surtout pas ces trop nombreuses fautes directes en revers - son coup maître - lors d’un premier set qui aurait pu (dû) raconter une tout autre histoire.

La marche était trop haute

Maigre consolation, Timea Bacsinszky aura au moins tout tenté pour remporter ce premier tour de l’US Open très abordable. La Vaudoise a résisté à la frustration d’un premier set catastrophique et des limites actuelles de son tennis pour faire les bons choix dans la deuxième manche. Elle a lutté contre la chaleur en étirant son temps de pause (en fin de sets).

Puis «Timi» a même fait appel au soigneur en pleine manche décisive pour soigner son mollet et, qui sait, tenter de reprendre la main. Mais il faut croire que la double demi-finaliste de Roland-Garros partait de trop loin. Dans ces conditions extrêmes et avec le manque cruel de confiance qui plombe son jeu, même la marche proposée par le tennis inconstant de la Serbe était trop haute (2-6, 6-3, 0-6).

Timea Bacsinszky quitte donc New York avec ce constat cinglant: seul un gros travail de fond pourra lui permettre de reprendre sa place parmi l’élite.

Créé: 28.08.2018, 22h23

Le cauchemar de Vögele

Stefanie Vögele (WTA 74) a vécu un cauchemar au premier tour de l’US Open. L’Argovienne de 28 ans n’a pas marqué le moindre jeu contre la Portoricaine Monica Puig (WTA 55). Elle s’est inclinée sur le score de 6-0 6-0 en 45 minutes.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.