A Togliatti, Shaqiri est assailli par ses fans

Coupe du mondeQuelques centaines de fans de foot ont suivi le premier entraînement de l'équipe suisse dans la ville russe de Togliatti. Le favori des jeunes était sans conteste Xherdan Shaqiri.

Shaqiri à son arrivée en Russie.
Vidéo: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Instauré par Boris Eltsine, ce jour de fête qui tombait ce mardi a permis à de nombreux enfants de suivre au stade du FC Lada Togliatti le premier entraînement de l'équipe de Suisse sur le sol russe. Et ce n'est pas un scoop, c'est Xherdan Shaqiri qui a suscité le plus d'enthousiasme auprès du public. A 26 ans, le Bâlois est de plus en plus la grande «star» de cette équipe de Suisse. Le duel qu'il s'apprête à livrer dimanche à Rostov-sur-le-Don à Neymar, un duel qui se disputera sur le même flanc du terrain, doit lui permettre d'affermir encore ce statut de star, ce statut du joueur qui fait la différence que Neymar Jr revendique et assume pleinement.

«Je ne pensais pas qu'il puisse revenir aussi vite aussi fort»

«Mais attention, le Brésil ce n'est pas seulement Neymar, prévient Yann Sommer, le premier joueur suisse à se présenter devant la presse à Togliatti. Aujourd'hui, le Brésil est une équipe parfaitement équilibrée qui compte également des joueurs de grande valeur dans le secteur défensif aussi.» Oui, mais au final, c'est bien Neymar qui peut faire toute la différence comme il l'a démontré lors des deux derniers matches de la Seleçao face à la Croatie (2-0) et à l'Autriche (3-0). «Honnêtement, je ne pensais pas qu'il puisse revenir aussi vite aussi fort», soupire le gardien du Borussia Mönchengladbach.

Appelé à disputer dimanche son premier match dans une phase finale de Coupe du monde, Yann Sommer a déjà croisé la route de Neymar. Le 28 septembre 2016, le Brésilien n'avait pas battu le natif de Morges lors du succès 2-1 du FC Barcelone à Mönchengladbach en phase de poules de la Ligue des Champions. «J'ai le souvenir que nous nous en étions pas trop mal sortis face à lui», glisse le portier de l'équipe de Suisse.

Les buts catalans avaient été inscrits ce soir-là par Ardan Turan et par Gérard Piqué. Réservé et adepte d'un discours fort mesuré, Yann Sommer baisse toutefois un peu sa garde avant ce Brésil - Suisse de Rostov-sur-le-Don. On sent qu'il brûle de livrer ce match. «Jouer une rencontre de Coupe du monde pour son pays face à l'une des meilleures équipes au monde et face à de très grands joueurs, il n'y a rien de plus beau, s'enflamme-t-il. Il y a quatre ans, j'avais vécu la Coupe du monde au Brésil dans la peau du no 2 derrière Diego Benaglio. Et croyez-moi, ce fut une très belle expérience. Dimanche, je mesure parfaitement que ce match restera comme l'un des plus grands de ma carrière.»

«Du courage, de la confiance et de la foi»

Un match qu'il n'a pas encore perdu. «Il faudra l'aborder avec confiance, du courage et de la foi, lance-t-il. Je suis convaincu que nous serons en mesure de compliquer la tâche des Brésiliens. Cette équipe de Suisse a bien grandi depuis quatre ans. L'expérience de l'Euro 2016 nous a servi. Nous restons sur deux matches amicaux fort bien négociés en Espagne et devant le Japon. Si nous évoluons de manière compacte, nous pouvons vraiment leur créer des problèmes» .

Et comme toujours dans un tel match, l'exploit ne sera possible que si le gardien livre un grand match comme Diego Benaglio l'avait fait le 16 juin 2010 à Durban lors du succès 1-0 devant l'Espagne. Huit ans plus tard, Yann Sommer rêve de réussir comme son prédécesseur un «clean sheet» le jour où le monde entier aura les yeux braqués sur lui.

Créé: 12.06.2018, 20h19

Articles en relation

La meilleure équipe de Suisse de tous les temps

Mondial 2018 Un webdoc pour raconter autrement la grande histoire de la Nati, et revoir ses gammes avant le coup d’envoi de la Coupe du monde en Russie. Plus...

Quel joueur de légende êtes-vous?

Mondial 2018 Une autre manière de raconter la grande histoire de la Nati, et de revoir ses gammes avant le coup d’envoi de la Coupe du monde en Russie. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Publié le 21 août.
(Image: Bénédicte? ) Plus...