Toronto n'abdique pas face à Milwaukee

BasketballLes Toronto Raptors ont battu les Milwaukee Bucks après deux prolongations. Ils reviennent à deux victoires à une.

Le Camerounais Pascal Siakam a inscrit 25 points avant d'être exclu pour six fautes. (Dimanche 19 mai 2019)

Le Camerounais Pascal Siakam a inscrit 25 points avant d'être exclu pour six fautes. (Dimanche 19 mai 2019) Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Toronto a repris espoir dans la finale de la conférence Est dimanche en s'imposant à domicile face à Milwaukee (118-112) après deux prolongations, grâce à Kawhi Leonard. Les Raptors, en quête de leur première finale de leur histoire, n'ont pas dit leur dernier mot face à Giannis Antetokounmpo et ses coéquipiers.

La franchise canadienne, qui avait perdu les deux premiers matches à Milwaukee, a asphyxié les Bucks avec une défense agressive. Ils ont réussi à limiter l'impact offensif d'Antetokoumpo: l'ailier grec, candidat au titre de meilleur joueur de la saison (MVP) face à James Harden (Houston) et Paul George (OKC), n'a marqué que douze points (5 sur 16 au tir). Il a certes capté 23 rebonds, mais il a perdu huit ballons et n'est pas parvenu à faire la différence dans un match très indécis.

Il a même dû quitter ses coéquipiers au début de la seconde prolongation après sa sixième faute personnelle de la soirée. «Ce n'était pas notre meilleur match, loin de là. On a perdu trop de ballons (ndlr: 20), en partie parce qu'ils nous ont posé des problèmes, mais surtout parce qu'on manqué de concentration et d'intensité», a regretté Giannis Antetokoumpo. «Ils ont simplement mieux joué que nous», a-t-il reconnu.

Leonard décisif

Milwaukee a eu du mal à maîtriser Kawhi Leonard qui a marqué 36 points, dont huit en prolongations. L'ancien joueur de San Antonio, sacré champion NBA avec les Spurs en 2014, a également été décisif en défense, avec notamment une interception, suivie d'un dunk, qui ont permis à Toronto de mener 114-110 à 32 secondes de la fin de la deuxième prolongation.

«Il a non seulement marqué des paniers importants, mais il a été omniprésent en défense. Dans un match aussi serré entre deux équipes aussi proches, une ou deux interceptions peuvent changer la dynamique et c'est ce que Kawhi a fait pour nous», s'est félicité son entraîneur Nick Nurse.

Kawhi Leonard a reçu le soutien de Pascal Siakam et Marc Gasol qui ont apporté respectivement 25 et 16 points. «On a livré un match beaucoup plus physique que lors des deux premiers rencontres. J'ai vu une équipe qui était prête à se battre», s'est réjoui le coach des Raptors.

Mais blessé?

Seule contrariété pour Toronto, Leonard a fini la rencontre épuisé et a semblé diminué par une blessure, ce qu'il a aussitôt nié. «Tout va bien, c'est simplement qu'on est en plein play-off, tout le monde a des douleurs à ce stade de la compétition, mais je vais continuer de ma battre», a assuré l'ailier de Toronto.

Malgré cette défaite, la deuxième depuis le début des play-off, Milwaukee mène toujours 2 victoires à 1, avant le match 4 mardi, de nouveau à Toronto. L'entraîneur des Bucks Mike Budenholzer reste optimiste: «On a eu nos chances dans ce match et on n'a pas su les saisir. Je suis sûr qu'on jouera mieux mardi, à commencer par Giannis», a-t-il estimé.

(afp/nxp)

Créé: 20.05.2019, 07h38

Articles en relation

Magic Johnson quitte les Lakers avec fracas

Basket Le quintuple champion NBA a annoncé mardi sa démission surprise de son poste de président des Los Angeles Lakers. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.