Trois matches de suspension pour Ludovic Magnin

FootballL'entraîneur vaudois du FC Zurich a été sanctionné par l'ASF suite à son coup de sang contre l'arbitre de la demi-finale de Coupe Suisse perdue face à Bâle.

Le dérapage de Ludovic Magnin a été sanctionné.

Le dérapage de Ludovic Magnin a été sanctionné. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Au lendemain de la demi-finale de la Coupe Suisse entre le FC Zurich et le FC Bâle (1-3), la Commission de contrôle et de discipline de l’Association Suisse de Football a sanctionné l’entraîneur du FC Zurich, Ludovic Magnin, de trois matches de suspension. Le coach du FCZ avait insulté à plusieurs reprises après le coup de sifflet final l’arbitre Stephan Klossner.

Ludovic Magnin est privé de l’ensemble des compétitions, y compris la Super League. Sa suspension entre en vigueur ce week-end. Le FC Zurich peut faire appel contre cette décision. Le recours n’aurait un effet suspensif qu’après le match à domicile de Super League de dimanche face au FC Sion.

L’entraîneur assistant zurichois, René van Eck, ainsi que le président du FCZ, Ancillo Canepa, ne pourront pas assister à la prochaine rencontre de Coupe: ils écopent d’un match de suspension sans possibilité de recours. Les deux hommes avaient quitté la zone technique, puis harcelé l’arbitre à la 81e minute de jeu. L’arbitre les a ensuite envoyés en tribune.

Le directeur sportif du FC Bâle, Marco Streller, a quant à lui reçu une amende pour être entré dans la zone technique sans avoir été inscrit sur la feuille de match. En outre, Marco Streller s’est approché du banc et est entré sur le terrain sans permission.

Créé: 26.04.2019, 16h14

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.