Veillon se paie Federer dans une fausse pub de 5G

TennisL'animateur et humoriste des «120 minutes» de la RTS a habilement surfé sur le débat entourant la nouvelle génération de réseau mobile, dont le tennisman fait la promotion.


Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La technologie de communication mobile de dernière génération (5G) est l'un des grands sujets de discussion actuels. Entre les opposants qui redoutent ses effets néfastes sur la santé et l'environnement et les adeptes d'une augmentation des performances du débit de transmission des données numériques, le débat fait rage.

L'émission «120 minutes» de la RTS ne pouvait évidemment pas rater cette actualité chaude. Samedi, elle a diffusé un faux spot publicitaire parodiant la promotion pour la 5G faite par Roger Federer avec un opérateur bien connu de la place.

On y voit l'animateur-humoriste Vincent Veillon imiter - plutôt bien d'ailleurs - la star bâloise du tennis, avec des clins d’œil à ses principaux partenariats publicitaires. «Grâce à la 5G, je peux cuire à distance l'eau de mes pâtes italiennes», lance par exemple le faux Federer. Le thème du sketch concerne surtout les dangers potentiels représentés par la technologie que les opérateurs téléphoniques espèrent imposer dans tout le pays.

Le mois dernier, le magazine «L'Illustré» avait tenté d'entrer en contact avec Roger Federer ou sa structure dans l'espoir d'obtenir une réaction sur ce sujet polémique. Sans succès. Pas sûr que le Bâlois se montre plus loquace concernant cette vidéo humoristique. (nxp)

Créé: 11.04.2019, 11h00

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.