Verstappen devant Gasly et Sainz au Brésil

AutomobilismeLe Néerlandais s'est imposé devant le Français au terme de Grand Prix plein de rebondissements.

Verstappen et Gasly étaient très heureux sur le podium.

Verstappen et Gasly étaient très heureux sur le podium. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Quelle incroyable Grand Prix du Brésil! Si Max Verstappen est parvenu à transformer sa pole-position en victoire, la course du Hollandais n’a pas pour autant été de tout repos: par deux fois, grâce à une stratégie parfaitement exécutée, Lewis Hamilton avait réussi à se retrouver devant. Et par deux fois, le pilote Red Bull est parvenu à reprendre sa place.

Mais c’est juste derrière la Red Bull que la fin de course s’est révélée chaotique: à quelques tours de l’arrivée, Charles Leclerc a passé son équipier Sebastian Vettel au bout de la ligne droite des stands. L’Allemand a alors tenté de reprendre sa place, mais les deux Ferrari se sont touchées à plus de 300 km/h. Résultat: deux crevaisons, deux monoplaces éliminées, et deux pilotes s’insultant copieusement à la radio. Pour Ferrari, un nouveau désastre qui s’empile sur les précédentes bourdes commises par la Scuderia.

Gasly chanceux

Alexander Albon s’apprêtait alors à terminer deuxième, mais c’est alors que Lewis Hamilton, à deux tours de l’arrivée, l’a franchement poussé hors de la piste. Le Thaïlandais s’est retrouvé en queue de classement tandis que le Français Pierre Gasly en profitait pour hisser sa Toro Rosso sur la deuxième marche du podium, devant la Mercedes du Britannique - les deux voitures ont même franchi la ligne l’une à côté de l’autre, avec un minuscule avantage pour la Toro Rosso.

«C’est fantastique, je me souviendrai de ce jour toute ma vie», s’extasiait le jeune Français devant ses mécaniciens en délire. Pour Toro Rosso, cette deuxième place valait bien une victoire.

Le motoriste Honda place ainsi deux voitures sur les deux premières marches du podium pour la première fois depuis le Grand Prix du Japon 1991.

Sainz sur le podium

Mais pour Lewis Hamilton, la fin de journée aura été moins drôle. Troisième, il a écopé de 5 secondes de pénalité pour son accrochage avec Alexander Albon. «Je suis vraiment désolé pour Alex», admettait le Britannique après la course. «C’est entièrement de ma faute, j’ai attaqué à un mauvais endroit.»

Cette pénalité le fait reculer de la 3e à la 7e place et offre à l'Espagnol Carlos Sainz Jr (McLaren), remonté de la dernière place sur la grille après une panne en qualifications, son 1er podium en F1.

En tête, Max Verstappen, lui, savourait sa troisième victoire de la saison. «La voiture était vraiment fantastique aujourd’hui», soulignait-il en descendant du podium. «Quels que soient les pneus, elle était très efficace. Je me suis vraiment bien amusé aujourd’hui.» Chez Ferrari, on ne pouvait pas en dire autant…

Luc Domenjoz, Sao Paulo

Créé: 17.11.2019, 20h46

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 12 décembre 2019
(Image: Bénédicte) Plus...